Nancy : c’est parti pour les festivités de la Saint Nicolas, six semaines féeriques, magiques et gourmandes

Le village gourmand de la place Charles III est l'un des "must to see" / © JC Dupuis-Rémond, FTV
Le village gourmand de la place Charles III est l'un des "must to see" / © JC Dupuis-Rémond, FTV

Coup d’envoi des festivités de la Saint Nicolas ce vendredi 22 novembre à Nancy avec l’illumination du sapin de Noël place Stanislas. La ville est plongée jusqu'en 2020 dans un univers de légende avec ses œuvres d’art, ses odeurs de cannelle, et ses nombreuses animations

Par Valérie Odile

Celui ou celle qui osera s’aventurer dans le centre-ville de Nancy à partir du 22 novembre risque fortement d’être soumis au sortilège de l’envoûtement. La ville ayant subi une formidable métamorphose. Pas une place n’a été épargnée par la magie du grand Saint Nicolas !
Le sapin de Noël trône fièrement sur la place Stanislas / © JC Dupuis-Rémond, FTV
Le sapin de Noël trône fièrement sur la place Stanislas / © JC Dupuis-Rémond, FTV

Une ambiance de Noël a envahi plusieurs endroits de la ville

A peine débarqué à la gare, le promeneur est immédiatement alléché par les odeurs de vin chaud et de cannelle émanant du village gourmand… Judicieusement installé autour de la patinoire pour permettre aux parents de savourer une boisson chaude pendant les enfants, eux, savourent les plaisirs de la glace, sur des musiques de saison.
La patinoire est l'un des endroits préféré des enfants / © JC Dupuis-Rémond, FTV
La patinoire est l'un des endroits préféré des enfants / © JC Dupuis-Rémond, FTV
A cinq minutes à peine, à pied, la place Charles III, d’habitude si minérale et froide, s’est parée des couleurs de Saint Nicolas.
Du rouge, de l’or, des lumières qui brillent de mille feux.  Sur le pavé de la place, une soixantaine de chalets ont rhabillé les pavés, et proposent à la vente des décorations, des petites délicatesses gastronomiques, ou de quoi se réchauffer.
Au milieu, un carrousel traditionnel orné de plusieurs centaines d’ampoules invite les enfants à la rêverie sur un cheval blanc.  Les plus grands peuvent emprunter, le temps d’un selfie, le fauteuil du grand Saint Nicolas, avant d’aller déguster une raclette…

Marché de Saint Nicolas, Nancy

Mêmes ambiances, mais différentes place Vaudémont, et place Carrière.
Aux chalets en bois, se rajoute la féérie de la fête foraine, avec une grande roue installée au pied de l’Arc Héré et qui permet, si l’on n’a pas le vertige, d’avoir une magnifique vue d’ensemble sur la place Stanislas, classée au patrimoine mondial de l‘Unesco, tout comme la Saint Nicolas d’ailleurs (en cours de classement).
La grande roue place Carrière donne le vertige / © JC Dupuis-Rémond
La grande roue place Carrière donne le vertige / © JC Dupuis-Rémond

Une galerie d’art à ciel ouvert et de nombreuses animations

Outre les nombreux marchés gourmands, la ville  accueille aussi plusieurs œuvres d’art, comme l’arc’quatique.
Des dizaines de poissons bleus et lumineux qui semblent nager sous l’arc Héré, rappellent aux visiteurs à quel point nos océans sont fragiles. Une autre commande artistique sur le parvis de la cathédrale  « les Amours » de l’artiste lorrain Alexandre Bour interpellent les passants.
Sous l'arc Héré, voici "L’arc’quatique" conçu par Dan Mestanza / © JC-Rémond, FTV
Sous l'arc Héré, voici "L’arc’quatique" conçu par Dan Mestanza / © JC-Rémond, FTV
Un peu partout dans la ville, au musée des Beaux-Arts, à la galerie Neuf ou Poirel, les curieux sont invités à des visites inédites, des concerts, et même des enquêtes ou jeux à faire en famille. Les animations sont tellement nombreuses qu’elles font tourner la tête !
Pour revenir à soi et faire ses choix cliquez sur ce lien.

Dernier conseil pratique : les parkings ne coûtent que 4 euros maximum la journée le samedi et sont gratuits le dimanche pendant la période des fêtes
Mais mieux vaut venir en train si l’on veut en profiter au maximum.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus