Nancy : à la sortie du confinement la SPA constate une hausse des abandons d'animaux

En raison de l'épidémie de Covid-19 et des restrictions sanitaires, la SPA de Velaines-en-Haye (Meurthe-et-Moselle) a enregistré un pic d'adoptions. Mais les centres redoutent l’arrivée des vacances, souvent synonymes d’abandons de chiens et de chats.

Des chats dans un refuge de la Société protectrice des animaux de Velaines-en-Haye.
Des chats dans un refuge de la Société protectrice des animaux de Velaines-en-Haye. © Lison Zimmer, France télévisions

Depuis le début de la crise sanitaire, la SPA de Velaine-en-Haye, près de Nancy, constate une augmentation du nombre d'adoptions et aussi du nombre d'abandons. "Maintenant pour les animaux on a l’impression qu’adopter dans un refuge c’est important", explique Angeline Bonicel, responsable du centre."Et c’est vraiment bien car les gens ont envie de faire plus de sauvetages. Mais attention les animaux ne sont pas des "objets de divertissement"", dit Nathalie Joly.

Pour le budget ça dépend de quelle race de chien on va parler

Nathalie Joly, Directrice

Pour l'adoption des chiens en refuge, le prix evolue entre 150 et 300 euros. Même si ce prix comprend les frais de vaccination, de stérilisation et d'identification la directrice des deux refuges, Nathalie Joly précise que "certains chiens vont avoir plus de sensibilité au niveau de la peau et du cœur. Il faut quand même un budget et il faut prévoir au moins tous les mois un peu plus d'une centaine d’euros pour un chien sans les frais de vétérinaire".

La SPA avait reçu beaucoup de demandes d'adoption lors des deux premiers confinements. Les chats sont les premières victimes des abandons. Cela s'explique souvent par un manque de stérilisation. "Car depuis quelques semaines le nombre d'abandons augmente", ajoute Angeline Bonicel.

Tous les ans, des animaux sont délaissés lors de la période estivale. Ici des chats à la SPA de Velaines-en-Haye.
Tous les ans, des animaux sont délaissés lors de la période estivale. Ici des chats à la SPA de Velaines-en-Haye. © Lison Zimmer, France télévisions

Pour leur trouver un animal, un chat, un chien, qui correspond à leur mode de vie l'équipe du refuge a l'habitude de discuter avec les personnes qui viennent ici. "On le fait d'autant plus en ce moment".

Selon la fondation 30 millions d’amis, chaque été, environ 15.000 chiens et chats sont abandonnés et déposés au bord des routes.

 

 

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets