Nancy : annulation de la foire attractive 2021

Les forains l’ont annoncé eux-mêmes sur les réseaux sociaux. La foire attractive qui devait initialement se tenir du 2 avril au 2 mai 2021 place Carnot à Nancy, n’aura pas lieu. La mairie et les professionnels cherchent une autre date.

Elle n’avait aucune chance de se tenir, étant données les circonstances actuelles. L’article 45 du décret national sur l’urgence sanitaire, dans sa version du 29 octobre 2020, est clair : les fêtes foraines sont interdites.

Pourtant, les professionnels avaient tenté leur chance, en écrivant au Préfet de Meurthe-et-Moselle. Mais le représentant de l’Etat s’en est logiquement tenu au texte, dans la réponse qu’il a adressée aux forains. Le président du Comité des Forains de la Foire de Nancy ne peut que constater l'impossibilité pour la foire de se tenir : "on comprend la situation sanitaire, même si c'est difficile pour nos commerces" explique Gilles Mazallon. Dans leur calendrier, le rendez-vous de Nancy est un incontournable, "pour moi personnellement c'est la plus grosse foire en terme de revenus".  

C’est donc la troisième foire d’affilée qui est annulée à Nancy, après celle du printemps et celle d’octobre 2020. Aussitôt ouverte, la foire d’automne avait dû baisser rideau après un seul jour d’ouverture. Le Préfet de Meurthe-et-Moselle avait pris un arrêté pour l’interdire, car la version du décret alors en vigueur n’interdisait pas spécifiquement les fêtes foraines.

Les forains, qui avaient saisi le 22 octobre 2020 en référé le tribunal administratif de Nancy pour contester le décret et poursuivre leur activité d’automne, avaient été déboutés dans une ordonnance du 28 octobre.

185 forains se déplacent de toute la France traditionnellement en avril pour la foire attractive de Nancy. Une partie d’entre eux enchaîne ensuite avec celle de Metz, prévue du 8 au 31 mai 2021. "Mais là aussi nous sommes inquiets" poursuit Gilles Mazallon, qui est également président du Comité des Forains de Metz.

Dans un communiqué parvenu mardi 9 mars, la mairie de Nancy explique qu'elle "a par ailleurs proposé aux industriels forains d'étudier d'autres alternatives sur l'année, au cas où il n'y ait pas de levée des restrictions permettant la tenue de cet événement en avril". La proposition est accueillie positivement par les forains, mais difficile à envisager concrètement, car les foires s'enchaînent toute l'année et laissent peu de place pour réunir tous les commerces au même endroit à un autre moment.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
festival événements sorties et loisirs