Nancy : un bilan plutôt positif pour les commerçants après Noël

La course aux cadeaux de Noël vient tout juste de s’achever, et pour beaucoup de commerçants du centre-ville de Nancy, le bilan est positif. En dépit d’une fermeture forcée au mois de novembre, les fêtes de Noël ont permis de redynamiser les magasins en centre-ville.

Stéphane Godefroid, gérant de la librairie La parenthèse à Nancy
Stéphane Godefroid, gérant de la librairie La parenthèse à Nancy © France Télévisions

Les fêtes de fin d’année touchent à leur fin, et il est temps pour les commerçants de faire le point de leur activité en cette fin d’année 2020. Malgré le reconfinement et des mesures sanitaires drastiques, certains commerçants se disent satisfaits des ventes engendrées par les fêtes de fin d’année. Une bouffée d’air frais pour le secteur de la vente, durement impacté par le coronavirus.

on a presque augmenté de 40% notre fréquentation par rapport au mois de décembre de 2019

Stéphane Godefroid, gérant de la librairie La Parenthèse

Au milieu des romans graphiques et des bandes-dessinées, Stéphane Godefroid, le gérant de la librairie La Parenthèse à Nancy fait ses comptes. Comme chaque année, il est fatigué par l’afflux de clients et le surcroît d’activités du mois de décembre. La réouverture de son commerce le 28 novembre dernier affiche une excellente fréquentation, et un bilan plutôt positif : "on a presque augmenté de 40% notre fréquentation par rapport au mois de décembre de 2019. Les ventes par correspondance, et l’intense activité de ces derniers jours équilibrent presque le bimestre par rapport à l’année dernière" affirme le libraire.

Thierry Bretagna, gérant du magasin Gamecash à Nancy
Thierry Bretagna, gérant du magasin Gamecash à Nancy © France Télévisions

Le secteur du jeu vidéo, moins impacté par les deux confinements semble également avoir bénéficié d’un net regain d’activité avant Noël. Thierry Bertagna, gérant d’une franchise Gamecash à Nancy reconnaît également que les habitudes de consommation tendent à changer. "Les gens qui craignent les effets de foule se tournent vers le retrait en magasin, un moyen de vente qui a vraiment bien fonctionné pendant le mois de décembre".

Pour les fêtes, une ruée vers les magasins

Des bilans confirmés par Sébastien Duchowicz, président de l’association de commerçants Les vitrines de Nancy. "La hausse est indéniable car les achats qui n’ont pas été faits pendant le mois de novembre ont été faits en décembre, il y a eu une ruée vers les magasins pour les fêtes !". Ce commerçant de prêt-à-porter fait remarquer que cette année, les dépenses des clients sont considérables : "les gens ont voulu se faire plaisir, à défaut de pouvoir dépenser leur argent au cinéma ou au théâtre".

Sébastien Duchowicz, président de l’association de commerçants « Les vitrines de Nancy ».
Sébastien Duchowicz, président de l’association de commerçants « Les vitrines de Nancy ». © France Télévisions

Un Noël en demi-teinte pour ces commerçants du centre-ville de Nancy, qui se félicitent de la nette progression de leur vente de décembre, et de la digitalisation de leur offre. Toutefois, beaucoup redoutent l’épée de Damoclès incarnée par le virus "Il y a des incertitudes sur les mois à venir. On ne sait pas comment vont se comporter nos clients, comment va évoluer la pandémie, comment vont être organisés les soldes" nuance Sébastien Duchowicz.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie noël événements covid-19 société