Nancy : mort de Michel Thirion, président de festival international de chant choral "Nancy voix du monde"

Le 20e édition du Festival International de Chant Choral "Nancy, voix du monde" n'a pas eu lieu en juin 2020. Il se fera peut-être en 2021, mais sans son président et co-fondateur Michel Thirion dont nous venons d'apprendre le décès ce lundi 19 avril.

Michel Thirion, en 2018 lors du festival de chant choral Nancy voix du monde
Michel Thirion, en 2018 lors du festival de chant choral Nancy voix du monde © Eric Molodtzoff / FTV

La 20e édition du Festival International de chant choral "Nancy, voix du monde" devait avoir lieu en juin 2020. La crise du Covid a empêché qu'elle se tienne et elle a dû être reportée à 2021. Si les circonstances le permettent, elle aurait dû se dérouler du 9 au 16 mai prochains, mais rien n'est moins sûr. Quelle que soit la date, la prochaine édition se fera sans son président, Michel Thirion, qui vient de nous quitter lundi 19 avril 2021. Avec Michel Marchand, il en était l'un des piliers. Les deux Michel, comme leurs équipes les appelaient familièrement.

Michel Marchand, très ému par la disparition de son ami a rappelé que le festival a été créé en 1979, à l'occasion de l'anniversaire de trois chorales de Nancy. Lors de cette toute première édition Michel Thirion participe à l'événement, mais en tant que chanteur. Il fait alors partie de la chorale de Sainte Jeanne d'Arc.

C'est en 1981, qu'il a rejoint le fondateur dans l'organisation de cet événement qui aurait pourtant dû rester une édition unique. Ils ont travaillé ainsi côte à côte partagés par une passion commune. "En 2005, quand j'étais sur le départ, c'est tout naturellement qu'il a pris le relais. Mais c'était un homme d'une très grande discrétion et il a eu du mal à se mettre en avant; il préférait travailler en retrait et préférait mettre les autres en valeur." "On était comme deux jumeaux, qui se complétaient, même quand on n'était pas d'accord, on arrivait à se comprendre. Il a largement contribué à l'essor du festival, en le faisant perdurer avec ses propres méthodes. Et ses propres équipes." Michel Marchand poursuit son éloge en qualifiant Michel Thirion "d'homme généreux, courageux, ne se plaignant jamais et toujours attentif aux autres."
Passionné par les voix et le chant, Michel Thirion s'est dévoué au chant choral et au festival qui met de la joie dans les rues et les salles de la ville, tous les deux ans -à quelques exceptions près- depuis 1979.
En 40 ans, près de 300 choeurs reçus et 60 nations représentées. L'émotion est vive parmi les collaborateurs actuels de Michel Thirion.

Patrick Germain, ancien journaliste spécialisé culture de France 3 Lorraine, que nous avons joint par téléphone a tenu à lui rendre hommage : "C'était quelqu'un de profondément humaniste. Il a tenu le festival comme une entreprise, avec ses compétences de manager mais aussi comme une famille."; Pour faire avancer l'association "d'une seule voix, pour effacer les inégalités." Le chant comme socle d'égalité et de fraterrnité.

Laissons lui le chant de la fin dans cette vidéo, avec cet extrait de sa chanson préférée "J'avais un copain, j'avais un ami, c'était un copain, c'était mon ami."
Le Festival International de Chant choral de Nancy perd un grand copain. Michel Marchand lui adresse une dernière pensée : "Michel, c'est un homme comme on aimerait en voir tous les jours".

Nous adressons nos condoléances à sa famille.
 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
musique culture festival événements sorties et loisirs décès faits divers