Nancy : le Salon du Brasseur ouvre ses portes ce week-end

Le Salon du Brasseur et le Marché Bières & Saveurs reviennent au Parc des Expositions de Nancy-Vandoeuvre. Du vendredi 22 au dimanche 24 octobre 2021, près de 160 exposants vont présenter leurs produits.

Le salon signe sa 3ème édition au Parc des Expositions de Nancy-Vandoeuvre. Du vendredi 22 au samedi 23 octobre 2021, environ 160 brasseurs sont présents pour l'événement. 40 % d'entre eux viennent de l'étranger. Dimanche, de 10 h à 18 h, le Marché Bières & Saveurs prendra le relais. Le public pourra déguster la bière régionale et assister à des démonstrations, comme la coulée des bergamotes.

Annulé en 2020 en raison de la crise sanitaire, le salon mise sur l'engouement des particuliers pour la filière brassicole. D'après Benoît Taveneaux, le président du salon, plus de 2.000 réservations ont été enregistrées pour le week-end. La foule pourra circuler dans les 6000 m2 du Parc des Expositions. Initié par le Musée français de la Brasserie, il y a une vingtaine d'années, le salon du Brasseur se déroulait à l'origine à Saint-Nicolas-de-Port, en Meurthe-et-Moselle. 

Une rencontre avec les producteurs

"Nous nous adressons autant aux amateurs qu'aux professionnels. C'est le concept", raconte Thibaut Rentz, responsable commercial au Comptoir du Brasseur. Créée il y a cinq ans, l'entreprise présente un large choix d'équipements. "Sur ce stand en particulier au salon, nous avons un peu de tout. Nous sommes sur la fabrication, le tirage et le conditionnement de la bière", rajoute Cédric Fuschs, chargé de l'e-commerce. L'idée est de conseiller les particuliers et les professionnels de la restauration. Le Comptoir du Brasseur mise notamment sur la présentation de leurs équipements, principale activité de l'entreprise.

Partir de rien jusqu'à la bière finie. C'est ce que proposent les gérants dans leur magasin, situé à Colmar. Ils organisent des ateliers le samedi après-midi pour les particuliers. Les personnes suivent le processus complet de la fabrication d'une bière, du brassage des grains jusqu'à la fermentation. Le Comptoir du Brasseur propose même des étiquettes personnalisées sur les bouteilles. Thibaut Rentz rappelle que ce n'est pas l'activité principale. Ils veulent rester "un fournisseur principal pour les brasseurs. Ce salon, c'est une bonne vitrine. Cela permet de se faire voir".

Promouvoir la filière

Plusieurs conférences et activités sont également au programme du week-end. "Un atelier est animé par le service des douanes, car il y a des jeunes brasseurs qui ne savent pas faire certaines déclarations administratives", détaille Benoît Taveneaux, à la tête du salon depuis 25 ans. Un concours est même organisé pour les exposants. L'objectif est de récompenser les innovations de la filière. L'heureux élu remportera le Trophée Brassinov. 

Pour les organisateurs, ce salon marque la reprise de l'activité, après les épisodes de confinement. "Les brasseurs n'ont pas tous été touchés de la même manière. Cela dépend du monde de commercialisation. Les bistrots, par exemple, ont beaucoup perdu", explique Benoît Taveneaux. "Mais la filière reste en pleine expansion. Beaucoup de personnes reviennent à notre salon. C'est un signe".

En France, il existe environ 2.200 brasseries. Le Grand Est est leader dans la filière. Plus de la moitié de la production française provient de la région.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
bière culture gastronomie