Nancy : des militants d'ANV-COP21 décrochent des portraits du président Emmanuel Macron dans des mairies de la Métropole

Mercredi 3 juillet, autour de Nancy, 16 membres de ANVCOP21 ont décroché des portraits d'Emmanuel Macron. / © Florent Compain, ANVCOP21 pour France 3 Lorraine
Mercredi 3 juillet, autour de Nancy, 16 membres de ANVCOP21 ont décroché des portraits d'Emmanuel Macron. / © Florent Compain, ANVCOP21 pour France 3 Lorraine

Ce mercredi 3 juillet, en fin de matinée, 16 militants climats d'Action Non Violente-COP 21 se sont emparés du portrait officiel du président Emmanuel Macron. Ils sont rentrés dans les mairies de Maxéville, Pulnoy, Chaligny, Messein, et Richardménil (Meurthe-et-Moselle). 

Par Yves Quemener

Mercredi 3 juillet 2019, dans la matinée, seize militants d'Action Non Violente-COP 21 Nancy se sont emparés du portrait officiel du président Emmanuel Macron, dans les mairies de Maxéville, Pulnoy, Chaligny, Messein, et Richardménil (Meurthe-et-Moselle). 

Désobéissance symbolique

"Face à l’urgence de la situation climatique le seul moyen qui nous reste est de désobéir. Une désobéissance toute symbolique. Nous décrochons pacifiquement les portraits du président dans les mairies. Ils coûtent 8,70 euros" raconte Florent Compain, un membre du groupe ANV COP21.
 

"J’ai entendu un monsieur du groupe  parler 'de réquisitionner' un portrait du Président de la République. Il ne s’agissait pas d’un vol. Il n’y avait aucune violence, aucune menace, nous n'avons pas eu de crainte particulière" raconte de son côté le responsable des services d’une des mairies concernées.
 
La Brigade-Anti-Criminalité est intervenue dans l'après-midi autour de Nancy afin de protéger les mairies. 

Pour le même type d'actions, menées en Alsace, les décrocheurs ont été relaxés en mars 2019.

A lire aussi

Sur le même sujet

Quentin Bigot

Les + Lus