Nancy se mobilise pour lutter contre la solitude

En Lorraine comme en France nombre de personnes âgées sont victime de la solitude / © France 3 Lorraine
En Lorraine comme en France nombre de personnes âgées sont victime de la solitude / © France 3 Lorraine

Ce mercredi 23 janvier c'est la deuxième édition de la journée mondiale des solitudes. Elle toucherait un francais sur trois et la situation va encore s'agraver en raison du viellissement de la population. C'est le cas notament en Lorraine.
 

Par Francine Dubail

Ce mercredi 23 jnvier 2019, c'est la journée mondiale des solitudes.  
La solitude est souvent invisible mais le phénomène est en augmentation.
Près d'une personne sur trois serait victime d'isolement soit 12 % de la population francaise. 

Distinguer solitude et isolement social 

La solitude est un sentiment, l’isolement lui se mesure au nombre de contacts avec l’extérieur.
L'isolement est un état involontaire et une souffrance, et le plus souvent, il touche les personnes fragiles, les SDF ou aux personnes âgées. 
Etre seul : c'est n'avoir personne sur qui compter, ne compter pour personne et personne ne compte sur vous, et avoir le sentiment de ne pas avoir sa place dans sa société.

Moi je n’ai pas d’enfant ni de mari alors Pauline l'auxillaire de vie qui vient me voir 3 fois par semaine , c'est une bouffée d'oxygène et elle m’aide à être moins seule  

confie Marie-Thérèse 78 ans habiant à Saint-Avold en Moselle.

Un véritable enjeu de société

Le pire c’est de discuter avec ses murs, les personnes agées isolées ont tendance à rester chez elle et à ne pas montrer qu’elle sont dépendantes

souligne Olivier Heisch Directeur dans une entreprise de services à la personne.

L'isolement et le repli sont des facteurs de dépression. Sans contact avec les autres l'image de soi se détériore. 

L’isolement est un accélérateur de vieillissement et de perte d’autonomie, car ne pas parler, c’est ne pas interagir, ne pas vouloir s’habiller et ca peut avoir un impact sur le comportement 

rapelle Marie Line Rubini, directrice de l'office nancéien des personnes âgées.

Lutter contre la solitude toute l’année

Et pour lutter contre l'isolement social, il exsite MonaLisa, un dispotif national mis en place en 2014 et déployé sur Nancy depuis 2016. Il permet d'acompagner gratuitement des séniors isolés grâce à la mobilisation de bénévoles et d’associations.

A Nancy 400 bénévoles ont été formés en 2018, et l'offre de formation va être étendue dans le département des Vosges pour des visites de convivialité, ou du lien téléphonique.

Plusieurs communes et associations du Grand Nancy sont à la recherche de bénévoles pour assurer un lien durable et de proximité avec les seniors isolés. Vous pouvez joindre l'équipe MonaLisa du Grand Nancy au 03 83 340 325.

La dépendance est aujourd'hui au coeur des préoccupations.
1/4 de la population du Grand-Est a plus de 60 ans et selon l'INSEE, les seniors seront 30% de plus d'ici 2030.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Le dépannage de la voiture de gendarmerie

Les + Lus