Nancy : un trolleybus électrique pour remplacer l'actuel tramway

C'est l'annonce surprise faite jeudi 26 août par le président de la métropole du Grand Nancy, le socialiste Mathieu Klein. Adieu le tramway si décrié sur la ligne 1. Il sera remplacé, sans doute fin 2023, par un trolleybus électrique. Une décision politique à base écologique et financière.

La décision a été prise mais sera débattue et votée le 18 novembre en conseil de métropole du Grand Nancy. C'est donc un trolleybus électrique qui remplacera, sans doute à la fin de l'année 2023, l'actuel tramway décrié et dépassé sur la ligne 1, allant de Brabois à Essey-lès-Nancy.

Mathieu Klein, le maire socialiste de Nancy et président de la métropole du Grand Nancy, l'a annoncé à l'occasion d'un point presse, jeudi 26 août 2021. C'est donc la fin d'un long feuilleton qui a notamment occupé les esprits lors des dernières municipales dans les communes de la métropole.

Le Tram sur pneus (TVR) arrivait en fin de vie au printemps 2023 et au printemps dernier, le conseil métropolitain du Grand Nancy annonçait le report du projet envisagé.

Mobilité douce

"Notre responsabilité c'est de proposer un nouveau mode de transport, une nouvelle exploitation de la ligne 1", explique le maire PS de Nancy. "Nous faisons le choix du trolleybus pour plusieurs raisons: un transport électrique donc 100% écologique avec réduction de l'impact carbone des transports sur le territoire du Grand Nancy. Indispensable au vu de l'urgence climatique qu'a rappelé cet été le rapport du GIEC. C'est un transport efficace car il va permettre de transporter plus de voyageurs que l'actuel tram sur pneus. Enfin c'est un transport au coût maitrisé car inférieur au 1/2 milliard d'euros envisagé pour le tram ferré précédemment évoqué".  

50 millions d'euros

L'investissement nécessaire à la mise en service de ce trolleybus électrique devrait s'élever à 50 millions d'euros hors taxe, 25 pour le matériel et 25 millions d'euros pour les travaux. Sur la diapositive présentée lors du point presse (voir photo d'illustration ci-dessus), le trolleybus électrique envisagé ressemble fort au véhicule circulant actuellement dans le Grand Nancy sur la ligne 2. Mais ce devrait être un modèle proche, construit par un autre fabriquant qui pourrait être choisi. Le nouveau trolley mesurera 24 mètres de long, sera électrique sur certaines parties seulement de son parcours (d'où l'appellation trolleybus 2.0, ndlr), sera "plus rapide, avec une vitesse commerciale optimisée de 20 à 30% et offrira une plus grande capacité de transport de voyageurs, à hauteur de 10%".

"Le tracé sera identique au tracé actuel, précise Mathieu Klein, entre le plateau de Brabois et Essey-lès-Nancy. Avec des possibilités d'extension, par exemple jusqu'à Porte verte (à l'est de la métropole, ndlr) ou aux Nations. Cela nous permettra de préserver notre capacité d'investissement sur les autres lignes du Grand Nancy mais également aux vélos ou encore aux parkings, au stationnement et aux piétons, afin de proposer un plan de mobilité efficace dans la métropole." 

Les travaux "contenus et adaptés, sans grande ampleur" devraient durer de six à huit mois, "à partir de mars 2023". A l'issue, soit fin 2023, début 2024, le trolleybus électrique, successeur de l'actuel tram, devrait pouvoir y circuler immédiatement. 

Est-ce à dire que le tramway à Nancy, c'est définitivement terminé ?
Pas sûr, si on lit jusqu'au bout le communiqué de la métropole : "Cette solution, tant par sa souplesse que par son impact financier, permet également de préserver la perspective d’un tramway futur à l’horizon 2030"....

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
transports en commun économie transports politique