Pâques: la Manufacture des Émaux de Longwy 1798 rend hommage à Napoléon avec un tirage de 100 oeufs numérotés

La célèbre manufacture devrait une nouvelle fois s'attirer les faveurs des collectionneurs amateurs d'oeuvre rares. Son oeuf collector Pâques 2019, peint à la main et frappé d'abeilles impériales nécessite trente heures de fabrication.

Pose de l'or sur l'oeuf de Pâques 2019 à la Manufacture des Émaux de Longwy 1798.
Pose de l'or sur l'oeuf de Pâques 2019 à la Manufacture des Émaux de Longwy 1798. © Eric Molodtzoff. France 3 Lorraine
Cent oeuf et pas un plus. C'est le nombre annoncé par la Manufacture des Émaux de Longwy 1798 pour évoquer son objet de collection pour Pâques 2019. Inspiré de la grande tradition des oeufs Fabergé et de celui de la manufacture elle-même, ce collector 2019 de l'entreprise Meurthe-et-Mosellane est un clin d'oeil à Napoléon. Car celui-ci "se pare d'abeilles impériales en hommage au 250e anniversaire de la naissance" du corse Bonaparte.

Accessible à tout un chacun via la boutique en ligne, l'oeuf spécial mesure 12 centimètres pour un diamètre de 8 centimètres et coûte 480,00 euros. Mais nul doute que sa valeur devrait augmenter avec les années.

Cet édition 2019 perpétue la tradition des oeufs de Pâques de la manufacture. "Ces cloches parties se fairent bénir à Rome le jeudi Saint", dit la légende "qui reviennent toutes carillonantes le dimanche de Pâques, après avoir déposé des oeufs dans les jardins des enfants sages."

Pour l'équipe de l'entreprise, la fabrication est minutieuse et ne souffre aucun défaut. Près de trente heures sont nécessaires pour obtenir l'objet fini, une fois passée la dernière couche, celle d'or 22 carats.
L’atelier au travail.
L’atelier au travail. © Eric Molodtzoff. France 3 Lorraine
Première décoration.
Première décoration. © Eric Molodtzoff. France 3 Lorraine
© Eric Molodtzoff. France 3 Lorraine
Pose de la couche d'or.
Pose de la couche d'or. © Eric Molodtzoff. France 3 Lorraine
Pâques n'est pas le seul moment de l'année qui inspire les créateurs: en 2014, 500 oeufs avaient été réalisés spécialement pour le centenaire de la Première Guerre Mondiale.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
artisanat économie tradition sorties et loisirs