REPLAY. Super-héros : trois raisons de voir le dernier spectacle de Frédérick Sigrist sur France 3 Grand Est

Le comédien et humoriste Frédérick Sigrist, créateur et animateur de l'émission "Blockbuster" sur France Inter propose un nouveau One Man Show "Super Héros". Trois bonnes raisons de voir ce spectacle enregistré au Théâtre Le Funambule Montmartre de Paris.
Frédérik Sigrist sur scène pour son nouveau spectacle "Super-héros"
Frédérik Sigrist sur scène pour son nouveau spectacle "Super-héros" © France Télévisions.

Frédérick Sigrist revient sur scène avec un nouveau spectacle nommé Super Héros. Cet humoriste et comédien lorrain (né à Nancy) est un grand fan de la culture populaire. Il y consacre une émission et une chronique hebdomadaire "Blockbuster" sur France Inter depuis 2017. Mais il ne l’évoquait pas encore sur scène. C’est maintenant chose faite avec ce nouveau one man show. Voici trois raisons de voir ce nouveau spectacle.  

1. Ironiser sur le contexte actuel

En tant qu’intermittent du spectacle, Frédérick Sigrist a été bien impacté par le contexte actuel. Mais bien décidé à ne pas se laisser abattre par ce réel qui est bien décevant à ses yeux. Dans ce one man show, il nous embarque avec lui dans le monde de la fiction. Il nous parle de nous, ici et maintenant, de cette crise, ces confinements et compare cette pandémie avec humour aux gros blockbusters hollywoodiens. Il souligne habillement les différences quotidiennes entre les fictions qui évoluent positivement et notre monde actuel qui manque, pour lui, réellement d’un bon metteur en scène ou d’un bon réalisateur.

2. Un régal pour tous les fans de superhéros

Passionné depuis tout petit par les jeux vidéo, les comics, les films fantastiques ou encore Star Wars, Frédérick Sigrist se régale à en parler sur scène avec humour. Il met notamment en avant quelques incohérences dans la personnalité de certains personnages ou bien encore dans la crédibilité des scénarios. Si, vous aussi, vous avez toutes les références de cette culture populaire, c’est nostalgie assurée.

3. Une fin de spectacle poignante

Dans Super héros, Frédérick Sigrist laisse une grande part à l’humour et à la légèreté. Ne pas s’y méprendre. Le comédien entremêle petit à petit des confidences qui donnent de la profondeur à ses propos. Il se livre sur ses expériences et difficultés personnelles, de son enfance à maintenant, avec des métaphores poignantes. De quoi nous rappeler que notre monde actuel aurait bien besoin de superhéros et de happy-end dignes des films.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture spectacle vivant