Vandoeuvre : l'école maternelle Jean Pompey fermée après la détection de plusieurs cas du variant brésilien du covid

L'établissement scolaire de Vandoeuvre-lès-Nancy est fermé jusqu'à la rentrée des vacances scolaires, sur décision de l'agence régionale de Santé, mardi 16 février. Un dépistage systématique a révélé la présence de nombreux cas de variant brésilien dans les classes de cette école primaire.

L'école maternelle Jean Pompey à Vandoeuvre-lès-Nancy (Meurthe-et-Moselle).
L'école maternelle Jean Pompey à Vandoeuvre-lès-Nancy (Meurthe-et-Moselle). © Google Street View

Les quatre-vingts enfants de l'école maternelle Jean Pompey de Vandoeuvre-lès-Nancy ne retourneront pas en classe avant la rentrée de mars prochain.
L'information est tombée en milieu d'après-midi, mardi 16 février 2021, après un appel en mairie de l'agence régionale de Santé. L'ARS du Grand Est a pris cette décision de fermeture des quatre classes que compte l'établissement à la suite d'un dépistage massif du covid-19. Ces examens ont permis de déceler en grand nombre -le chiffre n'a pas été précisé- des cas de variant brésilien du coronavirus au sein de l'établissement scolaire.

Interrogé en fin de journée par téléphone, David Quillere, le directeur de cabinet de Stéphane Hablot, le maire de Vandoeuvre, confirme l'information et précise que cette décision administrative leur a été imposée par l'ARS : "On a effectivement été informée dans l'après-midi par l'inspectrice de circonscription que l'école Jean Pompey fermait à cause de cas de variants. C'est une décision de l'ARS qui applique le protocole sanitaire. La mairie n'a pas la main là-dessus, elle ne peut que prendre acte."

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société