Cet article date de plus de 6 ans

Xeuilley (54) : le four aux merveilles

Selon la technique ancestrale asiatique, des pièces ont été disposées par une céramiste de Xeuilley dans un four anagama.
Après deux semaines de patience, le résultat est là.
Corinne Péras est céramiste.

Tous les deux ans, selon l'ancestrale technique asiatique, elle fait fonctionner son four anagama.

Les pièces sont disposées dans le four dont l'ouverture est ensuite scellée grâce à des briques.
Le four est alors chauffé en permanence durant deux semaines. Un feu alimenté par de nombreux amis et élèves de l'atelier.


Les pièces cuisent à plus de 1 300 degrés.

Quinze jours après, le moment tant attendu de l'ouverture arrive, avec l'émotion que l'on devine, et la découverte de pièces uniques.


Reportage de Evelyne Billot et Boris Kratschmar

durée de la vidéo: 01 min 47
Four anagama à Xeuilley (54)

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
art culture artisanat