Meurtre d'une joggeuse à Endingen, près de Fribourg : la police allemande cherche un meurtrier en série.

Photos de Carolin Gruber, victime d'un crime sexuel à Endingen, à quelques kilomètres de la frontière française / © France 3 Alsace, photos communiquées par la police de Fribourg
Photos de Carolin Gruber, victime d'un crime sexuel à Endingen, à quelques kilomètres de la frontière française / © France 3 Alsace, photos communiquées par la police de Fribourg

Son meurtre avait ému toute l'Allemagne. Carolin Gruber, 27 ans, a été violée puis assassinée, à quelques kilomètres de la frontière française. Les enquêteurs allemands font maintenant le lien avec le meurtre d'une française qui a eu lieu en 2014 en Autriche. Ils cherchent un meurtrier en série.

Par Florence Grandon

Carolin Gruber, 27 ans, été partie faire un jogging un dimanche après-midi, le 6 novembre 2016. Son corps a été retrouvé quelques jours plus tard, dans une forêt entre Endingen et Bahlingen, à quelques kilomètres de la frontière française. Les enquêteurs de la police criminelle allemande cherchent désormais un meurtrier en série, qui pourrait être l'auteur d'un crime non-résolu qui a eu lieu il y a 3 ans en Autriche.

Meurtre d'une joggeuse à Endingen, au Nord de Fribourg

© Patrick Seeger/dpa/picture-alliance/MaxPPP Témoignages et bougies autour de la fontaine du village d'Endingen, quelques jours après le meurtre de Carolin Gruber, le 6 Novembre 2016.


Frontière germano-autrichienne

Les faits se sont déroulés dans la nuit du 12 au 13 janvier 2014 à Kufstein (dans le Tirol), un petit village d'Autriche situé à environ 90 km au Sud de Munich et à 4 kilomètres de la frontière germano-autrichienne. Une étudiante de 20 ans a été agressée et battue avec une barre de fer. Et comme la joggeuse d'Endingen, elle a aussi été violée.

Endingen et Kufstein / © F. Grandon
Endingen et Kufstein / © F. Grandon

Il s'agirait des mêmes modes opératoires, c'est ce qui a d'ailleurs mis la puce à l'oreille des enquêteurs. Les policiers allemands et autrichiens travaillent maintenant en étroite collaboration. Ils cherchent à établir désormais le lien de l'auteur avec les deux lieux où ont eu lieu les crimes, Endingen et Kufstein.


Le meurtre d'une jeune française en 2014

La jeune étudiante tuée à Kufstein était une étudiante française originaire de Lyon. Lucile Klobut participait à l'échange universitaire Erasmus et était en école de commerce. Elle devait rejoindre ce soir-là deux amies et se trouvait seule à pied vers minuit sur l'Inn-Ufer-Promenade, quand elle a été violemment agressée par un inconnu avec une barre de fer, ce qui est aussi très vraisemblablement similaire à l'arme du crime d'Endingen. Son corps a été retrouvé quelques jours après dans une forêt proche d'un vignoble. Malgré d'intenses recherches, la police autrichienne n'a pour l'instant par réussi à élucider ce meurtre.

Meurtre d'une étudiante française à Kufstein en janvier 2014. / © tt.com
Meurtre d'une étudiante française à Kufstein en janvier 2014. / © tt.com

Concernant le meutre d'Endingen, la police de Fribourg avait au début fait le lien avec le meurtre d'une jeune étudiante de 19 ans. Mais un mineur afghan a été mis en examen pour ce meutre.

Les polices allemande et autrichienne sont à la recherche de tout élément qui pourrait les aider à résoudre les deux meurtres d'Endingen et Kufstein.

La police allemande est joignable au 0049 7641 582 114.
La police autrichienne est joignable au 0043 59133703333

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus