Canicule : la chaleur a des effets sur le revêtement routier

© Maxime Tomasin
© Maxime Tomasin

Avec les fortes chaleurs, il arrive que le revêtement routier subissent des modifications qui peuvent être dangereuses pour les automobilistes. Le phénomène de ressuage, très fréquent, provoque une perte d'adhérence.

Par Thomas Toussaint

Le conseil général de la Meuse tient à mettre en garde les automobilistes contre les risques liés à la canicule. Outre les effets de la chaleur sur le conducteur, le revêtement routier subit des modifications qui peuvent être dangereuses. Ici les phénomènes de ressuage ou d'arrachage au sol.

Le ressuage correspond à la remontée de bitume sur la couche de roulant. Il recouvre les gravillons et provoque une perte d'adhérence. Les voitures et surtout les deux-roues sont particulièrement concernés. Ces zones dangereuses sont identifiables : apparition de bandes noires molles ou lisses aux endroits de passage des roues des véhicules.

En cas d'aggravation du phénomène, une partie de la route peut s'arracher avec le passage de poids lourds.

Par conséquent, il est demandé aux usagers de la route :
  • d’être particulièrement attentif lors de déplacements (plaques de « goudron » fondues, présence de gravillons, …)
  • de respecter les consignes des équipes en intervention et les vitesses prescrites par les agents ou les panneaux
  • pour les véhicules lourds, d'adopter une vitesse réduite.

Sur le même sujet

Les + Lus