Déconfinement : en Meuse la limite des 100 km réserve de belles découvertes

Au Musée Barrois, à Bar-le-Duc. / © Juliette Freysson
Au Musée Barrois, à Bar-le-Duc. / © Juliette Freysson

Située entre Verdun au Nord et Bar-le-Duc au Sud, la ville de Saint-Mihiel _au coeur de la Meuse- appelée aussi ''la petite Florence lorraine'' nous est apparue comme le point de départ idéal de cette balade. Une virée de 100 km dans ce département qui recèle bien des trésors.

Par Fabrice Rosaci

Le saviez-vous? La Meuse est mystérieuse et multiple. Et l'obligation que nous avons de circuler dans un périmètre de 100 km à partir de notre domicile va vous permettre de vous en rendre compte.
Imaginons que le point de départ de notre ballade en Meuse se situe à Saint-Mihiel et traçons ce cercle de 100 kilomètres.
100 km à vol d'oiseau autour de Saint-Mihiel, au coeur de la Meuse. / © Geoportail.gouv.fr
100 km à vol d'oiseau autour de Saint-Mihiel, au coeur de la Meuse. / © Geoportail.gouv.fr
En tournant notre regard à 360 degrés, façon panoramique, que voyons-nous dans notre champ de vision?
Nous découvrons tout d'abord qu'une grande partie du département est située dans le Parc Naturel Régional de Lorraine et qu'à ce titre la nature et le patrimoine y ont tous leurs droits.

L'on découvre alors:
  • Les côtes de Meuse, et le promontoire d'Hattonchâtel. Au printemps les côtes de Meuse offrent des sentiers de promenades ainsi que leurs vergers de mirabelliers et leur vignes. Oui il y a bien du vin en Meuse! Les vignerons accueillent d'ailleurs les visiteurs pour faire connaitre ce terroir.
  • La plaine de Woëvre, plaine humide parsemée d'étangs comme celui de Lachaussée, un paradis pour les oiseaux et ceux qui les observent. Les forêts comme la Forêt de la Reine, le lac de Madine et sa base de loisirs toujours fermée pour le moment au même titre que les parcs et jardins
  • La butte de Montsec et son monument du souvenir érigé en mémoire des soldats américains qui ont libéré le saillant de Saint-Mihiel en 1918
Vous voulez un aperçu? Regardez tous ces lieux emblématiques avec cette vidéo proposée par le Parc naturel régional de Lorraine.
Les possibilités sont presqu'infinies, et encore rien qu'en Meuse.
En effet la limite des 100 km  donne la possibilité de visiter les départements voisins  une partie de leur territoire) de Moselle, Meurthe et Moselle, Ardennes, Marne, Haute-Marne et même les Vosges. Mais Nous choisissons de rester en Meuse autour de trois destinations

La région de Saint-Mihiel

La petite Florence Lorraine a connu son heure de gloire à la Renaissance, d'où son surnom. L'histoire de Saint-Mihiel est bien plus ancienne est serait liée à l'abbaye bénédictine érigée au 8e siècle ou encore à une légende peuplée de fées maléfiques. Ce qui est certain c'est que le village initial s'appelait Godonécourt. Les origines de la ville sont contées sur le site de la mairie .

Avant même d'attendre le 1er juin et la réouverture de structures d'accueil et de musées locaux, les deux églises de la ville sont ouvertes. Des oeuvres de Ligier Richier y sont exposées. Cet artiste est un des  plus remarquables sculpteurs de la Renaissance et ses œuvres sont toujours visibles le long de la route Ligier Richier de Saint-Mihiel à Bar-le-Duc, de Clermont-en-Argonne à Etain, de Génicourt-sur-Meuse à Hattonchâtel. Et jusqu'à Metz en Moselle.
A Saint-Mihiel, l'église Saint-Etienne renferme une oeuvre majeure du sculpteur Ligier Richier. / © Michel Petit
A Saint-Mihiel, l'église Saint-Etienne renferme une oeuvre majeure du sculpteur Ligier Richier. / © Michel Petit
Le circuit patrimonial (téléchargeable depuis le site internet de l'office de tourisme) permet de visiter la ville en toute autonomie et de découvrir notamment ses magnifiques façades Renaissance. Le visiteur pourra se rendre compte à quel point la ville fut un pôle culturel et artistique à cette époque, notamment autour de l'école de sculpture fondée par Ligier Richier. 
La ville de 4.000 habitants a obtenu le label ''Petite cité de caractère'' en 2019.

Entendez l'appel de la forêt

Le Vent des Forêts vous connaissez?
Il s'agit d'un centre d'art contemporain  en pleine nature, en pleine forêt comme son nom l'indique. Le point de départ se situe à Fresnes-au-Mont, à quelques kilomètres à l'ouest de Saint-Mihiel. Attention,'' ce n'est pas un parc, encore moins un musée, mais une forêt qui vit sa vie de forêt, avec au détour d'un chemin, ou dans une clairière, une oeuvre d'art, posée là, qui interroge le visiteur.''
Imaginez sept sentiers de plusieurs (45) kilomètres à travers les forêts. En tout plus d'une centaine d'oeuvres artistiques ''cueillent'' les visiteurs. Un voyage étonnant, à la fois intérieur et tourné vers le monde. 
Hannibal de Marina Le Gall, oeuvre exposée depuis 2016 au Vent des Forêts à Fresnes-au-Mont (Meuse). / © Stiliana Peev - France Télévisions
Hannibal de Marina Le Gall, oeuvre exposée depuis 2016 au Vent des Forêts à Fresnes-au-Mont (Meuse). / © Stiliana Peev - France Télévisions
Depuis ce lundi 11 mai 2020, le téléphone n'arrête pas de sonner, car la forêt est accessible. "Les gens appellent de Metz, de Thionville. Notre concept correspond encore plus que d'habitude à un besoin profond de se retrouver en pleine forêt, en contemplation, à s'interroger sur nos habitudes et sur un autre possible, ça n'a jamais été autant d'actualité", explique Pascal Yonet, directeur de Vent des forêts.

Les lieux de mémoire

La Meuse avec ses champs de bataille est habituellement un des hauts-lieux du tourisme de mémoire liée de manière indissoluble à la Première Guerre Mondiale. Verdun abrite le Centre Mondial de la Paix et dans les alentours proches se trouvent les champs de bataille, l'Ossuaire et la Nécropole de Douaumont, le Mémorial de la Grande Guerre. Tous ces lieux devraient ouvrir prochainement, à l'instar des musées. et lieux de Culture.

Ici, en pleine zone rouge où seuls les bruits de la nature sont autorisés, un siècle après le terrible fracas des armes, tout n'est aujourd'hui luxe, calme... Et mémoire.
Photo de sapeurs allemands proposée au Mémorial de Verdun. / © Laurent Parisot. France Télévisions.
Photo de sapeurs allemands proposée au Mémorial de Verdun. / © Laurent Parisot. France Télévisions.
 
Douaumont et Vaux-devant-Damloup font partie des villages entièrement détruits pendant la bataille de Verdun en 1916. / © Alexandre Marchi/ MaxPPP
Douaumont et Vaux-devant-Damloup font partie des villages entièrement détruits pendant la bataille de Verdun en 1916. / © Alexandre Marchi/ MaxPPP
La période qui s'ouvre permettra peut-être à de nombreux Lorrains de (re)découvrir ces hauts-lieux d'Histoire, dont les visiteurs ne sortent jamais tout à fait les mêmes...

Nous aurions pu vous proposer une halte dans beaucoup d'autres lieux de cette Meuse, si troublante et si étonnante, qui des frontières de la Belgique au Nord  aux Vosges au Sud, étire une histoire et un patrimoine universels.
Nous aurions pu évoquer
  • Les boucles de la Saulx où se lovent des châteaux tranquilles.
  • Bar-le-Duc, préfecture et surtout ancienne capitale des ducs de Bar et les confitures de groseille épépinées à la plume d'oie
  • Les campagnes infinies et le fleuve majestueux qui les traverse.
  • Le goût des pommes et des mirabelles. 
Ou encore les côtes de Meuse, barrière géologique naturelle et réserve de nature incroyable. Romagne-sous-Montfaucon, Varennes-en-Argonne, Marville... Autant de villes, autant d'histoires qui font partie de notre Histoire commune...
Nous aurions pu enfin évoquer la gentillesse des habitants de ce département.

Mais tout cela, vous le découvrirez vous-mêmes, si vous poussez la curiosité dans cette limites ds 100 km qui sont  si peu, et en même temps beaucoup...

 

Sur le même sujet

Les + Lus