Meuse : un gendarme trouve la mort dans un accident sur la nationale 4

Publié le Mis à jour le
Écrit par Jean-Christophe Panek (avec Lodois Gravel)

Un accident mortel impliquant un poids lourd et un véhicule léger a eu lieu ce jeudi 29 septembre vers 7h30 sur la RN 4 (Meuse). Le véhicule léger est une camionnette de la gendarmerie. Pour l’heure, les circonstances de l’accident restent indéterminées. Le gendarme décédé avait 35 ans.

Un gendarme décédé et un de ses collègues grièvement blessé, c’est le lourd bilan d’un accident de la route qui s’est produit ce jeudi 29 septembre vers 7h15 sur la nationale 4 dans la Meuse. Un poids lourd a percuté un véhicule, avec à son bord, quatre gendarmes dans la montée de Ligny-en-Barrois dans le sens Paris-Nancy. "Ils n'étaient pas en intervention. Ils se déplaçaient pour une formation à Etain pour obtenir leur qualité d'officier de police judiciaire" a indiqué Sofian Saboulard, le procureur de la République de Bar-le-Duc à France 3 Meuse.

Dans un communiqué de presse, le procureur précise : "le gendarme côté passager avant, officiant au sein de l'escadron départemental de la sécurité routière (EDSR) 55, est décédé sur le lieu de l'accident. Un second gendarme, passager arrière-droit, gravement blessé, a été transporté au centre hospitalier de Nancy."

Une enquête est ouverte par le procureur de la République pour homicide involontaire. "Elle est confiée à la brigade de recherche de Verdun" a précisé le procureur de la République de Bar-le-Duc, "c'est une enquête ouverte des chefs d'homicide et blessures involontaires."

Le chauffeur du poids lourd en cause est négatif à l’alcool et aux stupéfiants. Il a été placé en garde à vue pour pouvoir entendre sa version des faits comme le conducteur du véhicule de gendarmerie. Dans un communiqué publié dans la soirée du jeudi 29 septembre, le procureur a indiqué que "les gardes à vue ont été levées" et que "l'exploitation des données extraites du poids lourd a permis de mettre en évidence le respect des temps de repos par le chauffeur et une vitesse estimée au moment de l'impact largement inférieure à la vitesse autorisée. Les auditions et constatations réalisées permettent à ce stade d'indiquer que le poids lourd ne semble pas être sorti de sa voie de circulation." Les deux véhicules impliqués ont été saisis.

Vive émotion

De nombreux messages pour rendre hommage au gendarme décédé, âgé de 35 ans, se sont multipliés sur les réseaux sociaux. Gérald Darmanin, le ministre de l'Intérieur et des Outre-mer, a fait part sur Twitter de "son émotion à la suite du décès en service d’un gendarme dans un accident de la circulation routière dans la Meuse. J’adresse mes sincères condoléances à sa famille et à ses camarades. Je souhaite un prompt rétablissement aux trois autres gendarmes blessés."

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité