Cet article date de plus de 4 ans

Histoires 14-18 : la citadelle de Verdun, une ville dans la ville

La citadelle basse de Verdun est un puissant réduit recouvert de dizaines de mètres de terre. Une véritable "ville dans la ville" qui a joué un rôle logistique et moral décisif pendant la bataille de 1916.

© BDIC Fonds Valois
durée de la vidéo: 01 min 43
Histoires 14-18 : la citadelle de Verdun, une ville dans la ville ©France 3
Construite au coeur de la ville XVIIème siècle, la citadelle de Verdun est considérée comme le dernier réduit à défendre en cas d’attaque dans le secteur.
A la fin du XIXème siècle, 7 kilomètres de galeries y ont été creusés à une vingtaine de mètres de profondeur. C’est dans ces couloirs large de près de 6 mètres par endroits qu’une base logistique permettant d’alimenter des dizaines de milliers d’hommes est installée.

Pendant les trois cent jours de la Bataille de Verdun, l’activité est incessante dans les souterrains (éclairés par une usine électrique) est incessante.
Les ordres de l’état-major sont rédigés ici et transmis par téléphone.
Les souterrains abritent des stocks de munitions mais aussi une boulangerie dont les fours produisent jusqu’à 40.000 pains chaque jour.

Des dizaines de milliers de soldats y ont transité.

Elle a également vu passer un grand nombre d’hommes politiques, d’artistes et de journalistes venus au plus près du champ de bataille sans prendre trop de risques.
Un séjour de quelques heures qui a donné lieu à des récits qui ont contribué à propager la légende de Verdun dans le monde entier.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
histoires 14-18 il y a cent ans histoire