Mission du patrimoine 2021 : découvrez les 4 sites retenus en Lorraine

En achetant des tickets de la FDJ de la Mission Patrimoine, vous participez à la restauration de lieux historiques à travers toute la France. Découvrez les quatre sites retenus en Lorraine pour l'édition 2021.
La salle d'armes du château de Jaulny.
La salle d'armes du château de Jaulny. © Élise Coussemacq - France 3 Lorraine

Stéphane Bern et la Fondation du patrimoine ont dévoilé la liste des 100 monuments en péril qui profiteront d'aides financières pour leur restauration, dans le cadre du Loto du Patrimoine. Après les 18 sites classés “prioritaires” révélés en avril dernier, qui bénéficieront d’un financement complet, ces 100 “projets de maillage” obtiendront une aide au financement.

En Lorraine, quatre sites ont été choisis, soit un par département :

Un projet sélectionné dans chaque département lorrain

En Meurthe-et-Moselle (54), c’est le château de Jaulny, situé au nord-ouest de Pont-à-Mousson, qui a été retenu pour l’édition 2021 de la Mission du patrimoine. Classé Monument Historique, il aurait été pour certains historiens la dernière demeure de Jeanne d'Arc. De la couverture très dégradée et trouée à la charpente localement fragilisée, en passant par diverses infiltrations dûes à la terrasse qui n’est plus étanche, ce château construit à la fin du XVe siècle a besoin, au plus vite, d’un grand coup de frais.

Un site est également concerné dans la Meuse (55), puisqu’il faut réparer et redonner vie à l'abbatiale Saint-Michel qui se trouve dans un état délabré. Fondée au VIIIe siècle, son architecture actuelle date du XVIIIe siècle. Les vitraux sont très abîmés et le transept sud menace de s’écrouler suite à des désordres causés par des infiltrations, des problèmes structurels, de couverture et de zinguerie.

En Moselle (57), à deux pas du Luxembourg, la chapelle du château de Preisch à Basse-Rentgen se trouve elle aussi dans un état périlleux. Construit en partie au XVIIe siècle, le château dispose d’une belle chapelle du XVIIIe qui nécessite une rénovation urgente. Des mouvements et affaissements se sont déclenchés sur le bâtiment et la famille propriétaire a été dans l'obligation de le fermer au public en 2020.

Enfin, un projet est concerné dans le département des Vosges (88), il s’agit de la restauration d’un ancien atelier de charron, datant du XIXe siècle, situé dans la commune de Bouxurulles. Plusieurs fissures sont visibles en façade et fragilisent la structure de la bâtisse. Il faut notamment restaurer en urgence le clos et le couvert de ce vieil atelier de fabrication de roues et tonneaux.

70 millions d’euros récoltés grâce au Loto du Patrimoine

Depuis 2018, la Mission Patrimoine ou Mission Bern sélectionne chaque année des monuments en péril pour récolter des financements et permettre leur sauvetage. Cet argent est collecté grâce au mécénat, aux donations privées, aux subventions du Ministère de la Culture mais aussi par la vente de tickets et jeux à gratter “Mission Patrimoine” de la Française des Jeux (FDJ).

Pour un ticket à gratter coûtant 15€, 1,83€ sont reversés à la Fondation du Patrimoine et le gain peut atteindre 1,5 million d’euros par mise. Six tirages Loto consécutifs, dont le jackpot s’élèvera à 2 millions d’euros minimum, seront également organisés courant septembre 2021. Pour chaque grille à 2,20 € jouée, 0,54 € sera reversé à la Fondation du patrimoine. Au total, en quatre ans, plus de 70 millions d'euros ont été alloués à la restauration de sites français en péril grâce à ces jeux de loterie. Lors de l’édition précédente, en 2020, le Loto du Patrimoine a permis de réunir près de 22 millions d’euros, reversés ensuite par l’État à la Fondation du Patrimoine. 

Carte interactive des quatre projets retenus en Lorraine: 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
patrimoine culture histoire