PORTRAIT. D'ancien SDF à chorégraphe de Shakira, l'incroyable destin de Sadeck Berrabah

Plus sur le thème :

Il a séduit les plus grands. De Shakira à Chris Brown, tous s’arrachent le talent de Sadeck Berrabah, chorégraphe et danseur de génie né à Forbach. Rencontre avec ce Mosellan, star des réseaux sociaux, à la destinée digne d’un roman ou d’un film hollywoodien.

Son talent et son style unique, qui joue avec les corps et la géométrie des mouvements, le rendent complètement inclassable. Depuis plusieurs années, tous s’arrachent le talent du virtuose lorrain Sadeck Berrabah, 34 ans, né à Forbach (Moselle). La vidéo de sa chorégraphie pour le tube “Girl like me”, de l’artiste colombienne Shakira, a même été visionnée plus 768 millions de fois sur YouTube.

SDF, plombier, maçon… puis danseur, star des réseaux sociaux

S’il est désormais un chorégraphe et danseur internationalement reconnu, Sadeck Berrabah n’a pas eu un destin tout tracé. Celui qui a grandi à Forbach (Moselle) s’est construit tout seul. Après avoir vécu à la rue, entre 18 et 21 ans, le danseur autodidacte a travaillé dans la plomberie et la maçonnerie. “À Forbach, il n’y avait pas d’école de danse, on s'entraînait dans la rue, ou à Sarrebruck, en Allemagne, la plus grande ville du coin. À ma majorité, j’ai vécu trois ans à la rue. Cela n’a pas été facile, mais ça m’a forgé. Ensuite, j’ai déménagé à Montpellier en 2010 et j’ai travaillé comme plombier et maçon durant trois autres années, avant de me lancer à temps plein dans la danse”, confie le virtuose.

En 2017, le jeune artiste accède à la notoriété avec une vidéo devenue virale, une chorégraphie réalisée avec son collectif “Géométrie Variable”. Aujourd’hui, ses contenus en ligne cumulent des centaines de millions de vues sur les réseaux sociaux et il croule sous les projets. Des Black Eyed Peas à Chris Brown, en passant par Jennifer Lopez, Christian Louboutin ou les JO de Paris, le talentueux chorégraphe collabore maintenant avec les plus grands. Début janvier 2024, France Télévisions, aussi, a fait appel à Sadeck Berrabah pour présenter ses meilleurs vœux pour cette année olympique et paralympique. Une prouesse technique et artistique, réalisée en plan séquence, durant laquelle une centaine de danseurs livrent une chorégraphie millimétrée et poétique.

En quelques années, le chorégraphe d’origine mosellane a réussi à imposer son propre style, fondé sur la géométrie des lignes du corps. “J’ai commencé en tant que freestyler. Au fil du temps, j’ai développé une nouvelle forme d’écriture à travers mes chorégraphies. J’utilise les lignes et les points fixes du corps et je crée des formes géométriques. Les danseurs sont tous connectés entre eux, même si les chorégraphies sont toutes un peu différentes”, explique le danseur, qui s’inspire aussi bien de Michael Jackson que du mime québécois Michel Courtemanche.

Sadeck Berrabah vit dorénavant entre Nîmes (Gard) et Montpellier (Hérault), quand il n’est pas en déplacement à l’autre bout du monde. Depuis plusieurs mois, il fait salle comble avec son spectacle “Murmuration” et entame une tournée des Zénith, avec une dizaine de dates prévues en 2024.

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Grand Est
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité