Hayange: la mairie déboutée de sa procédure d'expulsion contre le Secours populaire

Publié le Mis à jour le
Écrit par Yves Quemener
Drapeau du Secours Populaire Français.
Drapeau du Secours Populaire Français. © Marion Lompageu. France 3 Lorraine

La mairie de Hayange a été déboutée, mardi 7 mai, de sa demande d’expulsion du Secours populaire du local de la ville. Le tribunal de Thionville condamne la commune à 1.500 euros d’amende. La mairie va faire appel de cette décision.

La mairie de Hayange (Moselle) a été déboutée mardi 7 mai 2019 de sa demande d'expulsion d'un local municipal du Secours populaire.  

Dans son ordonnance de référé, le tribunal de grande instance de Thionville (Moselle) condamne la mairie à verser 1.500 euros de frais de justice au Secours populaire.

Je vais évidemment faire appel
-Fabien Engelmann, le maire de Hayange

De son côté,  l'avocat du Secours populaire, Gérard Taïeb a déclaré: "nous sommes très satisfaits de cette décision" Le maire de Hayange avait saisi le tribunal de Thionville en référé pour obtenir le départ de l'association, installée depuis quatorze ans dans un local municipal mis à disposition par la mairie.
Depuis le 30 septembre 2016, il reproche à l'antenne locale du Secours populaire d'être "une succursale du Parti communiste" et de faire de la "propagande pro-migrants".

Le Secours populaire d'Hayange compte environ 1.000 bénéficiaires réguliers. 
 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.