Hayange (57) : la sanction annoncée contre les adjoints dissidents de la majorité FN a été confirmée

Au conseil municipal de Hayange, lundi 27 octobre 2014, la sanction annoncée contre deux adjoints dissidents de la majorité FN a été confirmée, mais sans aucun débat.

L’examen des trente points à l’ordre du jour a été saccadé par les demandes de silence et d’évacuation de spectateurs par le maire, Fabien Engelmann, quand ce ne sont pas les caméras qu'il a tenté de faire repousser dans le hall d’entrée, soulevant à chaque fois de nouvelles exclamations du public.

Après l’évacuation sans violence de deux partisans des élus de gauche, le premier magistrat a suivi scrupuleusement l’ordre du jour. Une manière aussi de couper court à toute autre intervention des oppositions comme des dissidents de sa majorité.

Alors que le rejet du compte de campagne et la menace d’inéligibilité pèse sur le maire, le sujet a été totalement absent du débat, de même que l’audit financier pourtant promis de longue date.

Avant les quatre points dédiés au retrait de délégation de deux adjoints "frondeurs", annoncé depuis plusieurs mois, seule la création d’une fourrière municipale a donné lieu à un débat construit.




L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité