Moselle: condamné pour pollutions de la Fensch, ArcelorMittal envisage de faire appel

Condamné le 5 janvier par le tribunal de Thionville pour les pollutions de la rivière Fensch, ArcelorMittal se réserve la possibilité de faire appel

Les salariés des Grands Bureaux d'ArcelorMittal à Florange, près de 500 personnes, ont été placés en télétravail.
Les salariés des Grands Bureaux d'ArcelorMittal à Florange, près de 500 personnes, ont été placés en télétravail. © France 3 Lorraine

Le numéro un de l'acier a été condamné le 5 janvier par le tribunal de Thionville à une amende de 150.000 euros pour pollutions de la rivière Fensch. Arcelor Mittal déclare ce mercredi 6 janvier 2021, par communiqué de presse, se réserver la possibilité de faire appel de sa condamnation.
Selon la communication du groupe, la pollution survenue le 29 août 2019 est consécutive à un gros orage. Ces intempéries ont charrié les eaux de toutes les entreprises et des particuliers avoisinants. Elle précise aussi qu'aucun incident de process n'a été constaté ce jour-là au sein de ses installations.
Autant d'arguments qui pourraient pousser l'industriel à contester la décision du tribunal.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pollution environnement industrie économie justice société florange entreprises