L’usine à rails FRI d'Hayange vendue à Liberty : ni rêve, ni cauchemar pour l'intersyndicale

C'est le groupe britannique Liberty qui devrait reprendre selon toute vraisemblance l'usine France Rail Industry (FRI) à Hayange. L'intersyndicale a confirmé l'information ce jeudi 23 juillet : Liberty a été désigné par la chambre commerciale du tribunal judiciaire de Strasbourg.
Quelles couleurs vont remplacer celles de British Steel à l'entrée du site d'Hayange (Moselle) ?
Quelles couleurs vont remplacer celles de British Steel à l'entrée du site d'Hayange (Moselle) ? © Emmanuel Bouard/France 3 Lorraine
"Si Liberty ne nous fait pas rêver, ils ne nous font pas faire de cauchemar non plus", a réagi dans un tract l'intersyndicale CFDT-CFE CGC-FO, ce jeudi 23 juillet 2020. "Cela nous permet de conserver nos emplois sur le site, au moins jusqu'à moyen terme."
Elle confirme ainsi la décision de la chambre commerciale du tribunal judiciaire de Strasbourg de désigner le groupe industriel britannique Liberty House, propriété de Sanjeev Kumar Gupta,  jeune loup de la sidérurgie, comme repreneur de France Rail Industry.

Validation attendue

Fournisseur numéro un de la SNCF en rails et notamment pour le réseau TGV, France Rail Industry (FRI), appartenait auparavant au groupe British Steel que vient de racheter le groupe chinois Jingye. Mais ce dernier n'a finalement pas acquis le site mosellan.
Les choses ne sont toutefois pas encore définitives : Liberty House doit encore obtenir l'accord du ministère de l'Economie sur cette vente d'un actif "stratégique" qui inclut l'aciérie d'Ascoval à Saint-Saulve (Nord). 

On avait le choix entre ArcelorMittal et Liberty. On avait le choix entre la peste et le choléra, et le moins pire des deux c'était Liberty.

Djamal Hamdani, représentant CFDT

"On attend une réunion tripartite", a indiqué à l'AFP Djamal Hamdani. "On souhaite que l'Etat s'engage. On veut des garanties sur les investissements et sur le maintien des salariés. On avait le choix entre ArcelorMittal et Liberty. On avait le choix entre la peste et le choléra, et le moins pire des deux c'était Liberty."

France Rail Industy est implantée à Hayange (Moselle) et emploie 450 salariés.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
industrie économie international