Meisenthal : La métamorphose du Centre International d'Art Verrier

Deux nouveaux bâtiments «faux-jumeaux» en béton constituent l’extension du CIAV. / © Y. Kreidl (France 3 Lorraine)
Deux nouveaux bâtiments «faux-jumeaux» en béton constituent l’extension du CIAV. / © Y. Kreidl (France 3 Lorraine)

Un nouvel atelier de travail à chaud et une salle de spectacle totalement insonorisée: le Centre International d'Art Verrier (CIAV) fait peau neuve ce 19 octobre. La première phase de travaux de 14,5 millions permet de moderniser ce site touristique qui accueille 60.000 visiteurs chaque année.

Par Jean-Christophe Panek

Une salle de spectacle de 3 000 places, un atelier de soufflage de 100 mètres carrés. Un an et demi de travaux pour livrer ces nouveaux bâtiments. Depuis plusieurs années, le constat était là : le Centre International d'Art Verrier était à l’étroit dans un lieu devenu au fil du temps inadapté.

D’où l’idée d’investir et de faire évoluer le site. «Il y avait une contrainte patrimoniale» reconnaît Yves Pasquet, un des architectes chargé du projet.
"On était dans un site existant avec un fort passé historique, des bâtiments datant de différentes époques... La difficulté de notre travail a été de se greffer sur tout ça.

On a essayé de s’insérer avec des matériaux bruts afin de révéler la brique très présente sur le site avec le grès rouge.
- Yves Pasquet, architecte

On a donc construit avec des matériaux en béton pour faire écho à la production verrière et aux ateliers".
 
Le nouvel atelier de soufflage de Meisenthal / © Y. Kreidl (France 3 Lorraine)
Le nouvel atelier de soufflage de Meisenthal / © Y. Kreidl (France 3 Lorraine)

Réinventer le verre 

Résultat : deux nouveaux bâtiments inaugurés ce samedi 19 octobre 2019.
Ces "faux-jumeaux" abritent un atelier de soufflage d’un côté et des espaces sociaux de l’autre. Le nouvel atelier accueille désormais un plateau technique de près de 100 m². Un espace avec une importante hauteur sous plafond pour l’évacuation de la chaleur et baies vitrées pour apporter de l’air et de la lumière.
«Un procédé technique permettra de récupérer la chaleur de l’atelier pour la réinjecter dans le système de chauffage» explique Yann Grienenberger, le Directeur du Centre International d'Art Verrier. "Ces nouvelles installations contribueront à faire évoluer la capacité de production".

On compose de nouvelles partitions… On essaye de réinventer le verre !
- Yann Grienenberger, directeur du CIAV

Si l'atelier historique fonctionne encore après trente ans de service, la direction du site voulait aller plus loin en matière de création.
Au cœur de ce nouvel espace de travail, deux fours tout droit venus de Venise. Ils permettront la fabrication de la fameuse boule de Noël mais aussi l'accueil de designers invités dans de meilleures conditions.
«Une tradition technique ou un savoir-faire, s’ils ne sont pas confrontés au questionnement de notre époque, elles se perdent dans une espèce d’esprit nostalgique. Nous, on a pris le parti ici dans cet atelier depuis 1992 de dépoussiérer la tradition en encourageant les questionnements portés par des créateurs qui sont représentatifs des mouvements de leur époque. Des designers, des artistes, des architectes… Qui travaillent avec des maîtres-verriers. Et ensemble, on compose de nouvelles partitions… On essaye de réinventer le verre !».

Pour compléter cette renaissance, le musée du verre sera quant à lui totalement réhabilité. Son ouverture est prévue au premier trimestre 2021.

Sur le même sujet

Le dépannage de la voiture de gendarmerie

Les + Lus