• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

1918 : la Moselle libérée

Après la Grande Guerre, de nouvelles cartes d'identité ont fait leur apparition en Alsace - Moselle / © Guillaume Robin - France 3 Lorraine
Après la Grande Guerre, de nouvelles cartes d'identité ont fait leur apparition en Alsace - Moselle / © Guillaume Robin - France 3 Lorraine

Fin 1918, c'est la fin de la Grande Guerre, mais également le retour de l'Alsace et de la Moselle dans le giron français après...48 années d'annexion allemande.

Par Didier Vincenot

Durant 48 années, Alsace et Moselle furent annexées par l'Allemagne.

Le 19 novembre 1918, peu après l'Armistice, l'Armée française entre à Metz.

Metz est libérée.
Les habitants laissent exploser leur joie.
Les drapeaux sont sortis, les petites filles habillées de costumes lorrains, la foule est en liesse.

Le 8 décembre 1918, la Ville accueillera même le Président Raymond Poincaré et le Président du Conseil Georges Clémenceau.

Mais tout ne se remettra pas en ordre aussi vite que les messins pouvaient le souhaiter : les tickets de rationnement, par exemple, auront cours jusqu'en 1920.

Des populations annexées qui ressentiront cruellement leurs difficultés à être reconnues, avec notamment le "tri" de la population, classée en 4 groupes, et dotée de cartes d'identité différentes et spécifiques (A, B, C, ou D).

Retour sur ce pan de notre Histoire avec notre reportage, à découvrir en CLIQUANT ICI.


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les avantages de l'achat groupé de fioul

Les + Lus