• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Attentats du 13 novembre : une étude scientifique sur la mémoire à Metz

Près de huit mois après les attentats de Paris, au Bataclan et au stade de France, des scientifiques du CNRS lancent une enquête sur la mémoire. A Paris, Caen et à Metz. Un appel aux volontaires est lancé. 

Par Matthieu Mercier

La question de la mémoire après les attentats du 13 novembre 2015 à Paris intéresse les scientifiques. Menée par le CNRS (Centre national de la recherche scientifique) et l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), une grande enquête va être lancée pour étudier la construction et l’évolution de la mémoire. 
CREM
CREM
Dirigée par le professeur Jacques Walter, expert en "médiation mémorielle", cette enquête se déroule à Paris et en région parisienne, mais aussi dans deux villes en région : Caen et Metz. Dans la capitale mosellane, une équipe du Centre de recherche sur les médiations (Crem) de l’Université de Lorraine en a la charge.

"C'est un engagement à la fois citoyen et scientifique, détaille l'expert. Nous voulons observer comment évoluent les mémoires dans le temps. A la fois sur le plan individuel et collectif". Professeur J.Walter à Metz


Pour réaliser cette étude, un appel à témoin est lancé. Aux proches de victimes, dont plusieurs en Lorraine, à Metz et Nancy, ou tout simplement à ceux qui ont suivi cette tragédie par le biais des médias. L'objectif : aider à comprendre les réactions qu’a pu susciter l’événement à différents niveaux d’implication.

Comment participer ? Chaque volontaire s'engage à effectuer un entretien filmé avec un chercheur. Quatre fois sur une période de 10 ans (2016, dans 2 ans, 5 ans, 10 ans), "ce qui permet de savoir comment la mémoire individuelle et collective se transforme au cours du temps". Le contrat du professeur Walter est d'ailleurs daté de 2016 à 2028. 

REPORTAGE DANS VOTRE EDITION LOCALE DE METZ A 19h15




Participer à l'étude

Vous êtes volontaire ou connaissez des volontaires, comment faire ?

Il suffit d'écrire dès aujourd’hui à l’adresse crem-13-novembre@univ-lorraine.fr en indiquant un numéro de téléphone auquel vous êtes joignable.

Un médiateur vous contactera pour fixer avec vous la date de l’entretien qui aura lieu entre le 20 juin et le 2 juillet 2016 dans un studio de l’université à Metz et répondre à vos éventuelles questions.

A lire aussi

Sur le même sujet

La sortie du Fioul en question

Les + Lus