Bilal Hassani : des réactions de soutien après l'annulation de son concert à Metz

Bilal Hassani, porte-voix de la communauté LGBT, avait dû annuler son concert prévu mercredi 5 avril dans une église désacralisée de Metz, après avoir reçu des menaces de catholiques extrémistes. Il reçoit depuis beaucoup de soutiens sur les réseaux sociaux.

Depuis l'annulation de son concert à Metz dans l'ancienne église Saint-Pierre-aux-Nonnains, le chanteur Bilal Hassani a reçu de nombreux soutien sur les réseaux sociaux. Parmi eux, celui du maire de Metz, François Grosdidier qui confirme l'invitation de l'artiste et rappelle un précédent.

" En septembre 2022, ces mêmes fanatiques avaient manifesté contre l’Eglise catholique, parlant de "profanation" suite à l’accueil par l’Evêché des handballeuses messines championnes de France dans la Cathédrale de Metz".

Même réaction du maire de Nancy, Mathieu Klein, et de son adjoint à la culture Bertrand Masson qui dénoncent d'une même voix les atteintes aux libertés fondamentales :

Plusieurs groupuscules identitaires et catholiques traditionnalistes avaient dénoncé la venue de l'emblème de la communauté LGBT dans une égliste. L'ancienne église de Saint-Pierre-aux-Nonnains est désacralisée depuis longtemps comme l'ont rappelé de nombreux internautes et le maire de Metz lui-même. Dés 1556, l'église devient en effet un entrepot militaire et le restera jusqu'au XXème siècle. Aujourd'hui elle fait partie de l'Arsenal de Metz qui acceuille des concerts et des expositions.

Laissez-moi danser

L'ex-candidat de la France à l'Eurovision était mercredi l'invité de C'est à vous sur France 5, voici la réponse qu'il a adressée à ses détracteurs :

Suite à l'annulation du concert, le parquet de Metz a ouvert une enquête contre X.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité