Bilan 2017 satisfaisant pour le centre Pompidou Metz

Le centre Pompidou-Metz. / © France 3 Lorraine
Le centre Pompidou-Metz. / © France 3 Lorraine

Après plusieurs années où les visiteurs ont boudé le centre Pompidou Metz, le musée affiche pour 2017 un bilan satisfaisant.

Par Fanny Zabée

Cette année, 345 549 curieux se sont rendus au centre Pompidou Metz pour découvrir la dizaine d’expositions présentées. Soit une augmentation de 15% par rapport à l’année précédente, de quoi remotiver le centre Pompidou après ces quelques années de baisse d’activité.

En 2010, 6 mois seulement après l’ouverture du centre, 800 000 visiteurs avaient répondu présent pour admirer les différentes expositions du musée. Ce chiffre était en baisse depuis, jusqu’à atteindre les 300 000 visiteurs l’année dernière.

Musicircus, l’une des expositions phare du musée, débuté au mois d’avril 2016 jusqu’au 17 juillet 2017, a pu offrir à 264 000 personnes une visite ponctuée de divers œuvres : photos, vidéos, partitions, écrits, ou encore dessins préparatoires. Et pour les plus jeunes, un jeu de piste sur l’application du centre inauguré durant cette exposition.

Autre grande figure, l’exposition Fernand Léger de mai à octobre. Cette rétrospective sur les œuvres de l’artiste, précurseur de son époque, était visible pour la première fois en France depuis 20 ans. Œuvres cubistes, mise en avant des couleurs, et éclatement de la perspective étaient au programme pour les 146 000 visiteurs.

"leisures on red bottom" de Fernand Léger exposé au musée Pompidou de Metz
"leisures on red bottom" de Fernand Léger exposé au musée Pompidou de Metz

Enfin, un vent du Japon a soufflé sur le centre Pompidou en fin d’année 2017. Le musée a accueilli deux expositions : « Japan-ness. Architecture et urbanisme au Japon depuis 1945 » débuté le 9 septembre. Ainsi que « Japanorama. Nouveau regard sur la création contemporaine », débuté le 20 octobre. Ces expositions, toujours disponible en ce début d’année 2018, on déjà attiré 139 000 visiteurs.

Exposition "Japanorama. Nouveau regard sur la création contemporaine" / © F. Rosaci
Exposition "Japanorama. Nouveau regard sur la création contemporaine" / © F. Rosaci

L’agenda 2018 du musée s’annonce tout aussi chargé, a commencer par la première exposition « Dumb Type Actions + Réflexions » qui débutera le 20 janvier.

Sur le même sujet

Les + Lus