César 2024 : Metz va-t-elle porter chance à Céleste Brunnquell, en lice pour devenir Meilleure révélation féminine

La cérémonie des César se tient au Palais de l'Olympia à Paris le 23 février 2024. Cinq films du Grand Est sont en lice pour obtenir une récompense. L'un d'entre eux, "La fille de son père", tourné à Metz, permet à la jeune actrice Céleste Brunnquell de rêver au César de la Meilleure révélation féminine.

Trois longs-métrages, un film d'animation et un documentaire (1) soutenus par la Région Grand Est cumulent au total 12 nominations à la cérémonie des César 2024. Parmi eux : le second long métrage d’Erwan Le Duc, "La fille de son père" qui réunit Nahuel Pérez Biscayart et Céleste Brunnquell dans les rôles principaux. L'actrice de 21 ans, révélée au grand public grâce à son rôle de nageuse dans la série "En Thérapie", est nommée dans la catégorie Meilleure révélation féminine.

Tournée en région Grand Est durant une dizaine de jours entre juin et juillet 2022, cette comédie dramatique explore la relation entre un père et sa fille, Etienne et Rosa, notamment lorsque celle-ci doit quitter le foyer pour poursuivre ses études... à Metz en Moselle. Le tournage s’y est donc naturellement déroulé (École des Beaux-Arts, stade de football de l’APM) et ses environs à Ars-Laquenexy et Montigny-les-Metz (Lycée professionnel des métiers du bâtiment et des travaux publics). Une journée de tournage a également été réalisée au CHU de Nancy.

Le film a été soutenu par la Région Grand Est dans le cadre d’une aide à la production en 2022 et par l’Eurométropole de Metz via Inspire Metz dans le cadre du réseau PLATO, en partenariat avec le CNC. Erwan Le Duc est un habitué des tournages dans le Grand Est. Son précédent film, 
"Perdrix", (2019) avait été tourné dans les Vosges et avait déjà reçu le soutien de la région Grand Est.

Un attachement à la Lorraine que le réalisateur explique par des vacances d'enfance chez sa grand-mère à Saulxures-sur-Moselotte mais pas seulement. "Je ne connaissais pas Metz" avait-il expliqué au Républicain Lorrain en décembre dernier, "mais dans le scénario, il me fallait deux décors en France puisque la fille doit partir faire ses études. Comme on était vraiment contents de l’accueil du bureau des tournages pour le premier film et de la qualité des techniciens locaux, on a choisi de revenir en Grand Est. Cela m’intéressait d’aller dans cette ville qu’on voit moins à l’image que Strasbourg ou Nancy. Et j’avais besoin d’une école d’art".

"La fille de son père" a également été présentée en clôture de la Semaine de la critique au Festival de Cannes 2023.

(1) Little Girl Blue, Mars Express, Bernardette de Léa Domenach et Les Trois Mousquetaires - D’Artagnan / Milady.

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité