CHR Metz-Thionville : l’analyse par criblage a permis de détecter 18 personnes porteuses d'un variant du covid-19

La présence de 18 cas de variants britannique et sud-africain/brésilien du covid-19 a été détectée au CHR de Metz-Thionville. Ces cas ont été répertoriés, ce jeudi 04 février, par la technique du criblage.

Mis en place au laboratoire du CHR de Metz-Thionville, le criblage des variants sur des échantillons de Covid (SARS-CoV-2) a permis de détecter, jeudi 04 février 2021, 18 cas de patients positifs. Ces personnes sont porteuses de l’un des variants jusqu’à présent recherchés : anglais, sud-africain ou brésilien.

L’information a été révélée en milieu d’après-midi par le CHR de Metz-Thionville. La structure hospitalière indique que "des mesures préventives ont été mises en place dans les secteurs concernés au sein des hôpitaux de Mercy à Metz et de Bel Air à Thionville, afin d’éviter la transmission de ces nouveaux variants et de sécuriser la prise en charge des patients."

Le CHR précise qu’un dépistage "plus large est organisé afin de détecter d’éventuels autres cas au sein des services concernés ainsi que parmi les cas contacts."

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société