Les drapeaux militaires Lorrains à l’honneur

Environ 190 drapeaux sont exposés dans la salle des Emblèmes depuis une quarantaine d’années / © R. Elkaim
Environ 190 drapeaux sont exposés dans la salle des Emblèmes depuis une quarantaine d’années / © R. Elkaim

Retour sur une partie de l’Histoire militaire de la Lorraine, celle des drapeaux des différents régiments, exposés au château de Vincennes depuis une quarantaine d’années.

Par Fanny Zabée

Le château de Vincennes, dans l’Est Parisien, accueille le service historique de la défense (SHD), l’un des acteurs majeurs de l’histoire militaire en France. Environ 190 drapeaux y sont exposés dans la salle des Emblèmes depuis une quarantaine d’années.

Parmi ces drapeaux, certains sont lorrains, comme celui du 146 ème régiment d’infanterie. Sur la « cravate » du drapeau, les décorations sont fièrement accrochées : croix de guerre 1914-1918, croix de guerre 1939-1945,  ou encore la médaille de la libération de la ville de Metz.

Chaque année, une cinquantaine sont ressortis pour des grandes occasions / © R. Elkaim
Chaque année, une cinquantaine sont ressortis pour des grandes occasions / © R. Elkaim

Éric Benard, chef de la division symbolique du service historique de la défense à Vincennes affirme : « les militaires sont très attachés à leurs traditions et à leur patrimoine. Le fait de pouvoir profiter de ces emblèmes est très important pour eux, de savoir qu’ils sont conservés dans un organisme de l’état qui est là pour les entretenir ».

Maintenir vivante l’âme des régiments 


Mais ces drapeaux peuvent aussi être récupérés par le régiment si celui-ci est recréé. Ou par un autre régiment, comme c’est le cas à Montigny-Les-Metz, au 1er régiment du service militaire volontaire (SMV), qui a récupéré en 2017 le drapeau du 2ème régiment du génie, dissout en 2010.

« C’est le drapeau historique de la ville de Metz. Nous avons tenu à récupérer ce drapeau pour qu’il symbolise toutes les valeurs qui sont portées au travers de ces trois couleurs  » explique le Lieutenant-Colonel Christian Dugast, chef de corps du 1er régiment du SMV.

Le service historique de la défense récupère, nettoie et restaure les drapeaux. Chaque année, une cinquantaine sont ressortis pour des grandes occasions comme le 8 mai, le 11 novembre ou encore le 14 juillet.

Reportage René Elkaïm et Christophe Chohin



Sur le même sujet

Epinal : un centre d'usinage dernier cri à l'ENSTIB

Les + Lus