Fameck : le principal suspect du meurtre d'un adolescent mis en examen pour meurtre et écroué

Un jeune de 17 ans est mort après une bagarre à Fameck. Le principal suspect a été interpellé. / © MICHAEL ESDOURRUBAILH/ MaxPPP
Un jeune de 17 ans est mort après une bagarre à Fameck. Le principal suspect a été interpellé. / © MICHAEL ESDOURRUBAILH/ MaxPPP

L’auteur présumé du meurtre d’un adolescent à Fameck interpellé vendredi 2 août a été mis en examen pour meurtre et aussitôt écroué à la prison de Metz. Il est âgé de 22 ans. Après une violente altercation, trois jeunes ont été frappés de plusieurs coups de couteau mercredi 31 juillet. 

Par Yves Quemener

Le présumé coupable était en cavale depuis mercredi. Il a été interpellé vendredi 2 août 2019. ll s'agit d'un adolescent de 22 ans, originaire d'Uckange (Moselle) et déjà condamné pour un braquage il y a trois ans. 
Il a tout de suite été placé en garde à vue. Le jeune homme a été interrogé sur le mobile et la raison de cette violente rixe. 
"L’acte que le jeune a commis n’est pas un acte anodin et reste très grave dit Michel Liebgott, maire de Fameck. Cependant, pour l'instant, on sait pas exactement comment les choses se sont passées, il faut attendre les premiers résultats de l'enquête". 

Samedi 3 août il a été mis en examen pour meurtre et tentative de meurtre. Il a été placé en détention. 

Vendredi 2 août, en fin d'après-midi, près de 800 personnes se sont réunis à la mosquée de Fameck. Un Imam a prononcé un discours en français à l'attention des jeunes. Un appel au calme pour "éviter toute forme de vengeance et de violence".

Le trafic de drogue en toile de fond 

C'est en plein après-midi vers 15h30, mercredi 31 juillet 2019 que se sont déroulés les faits. Un jeune homme de 17 ans est mort à Fameck en Moselle des suites d'un violent coup de couteau porté au coeur. 

Il y a énormément d’émotion. C’est un choc terrible car l’attaque a été très violente et les jeunes sont traumatisés
Michel Liebgott, maire de Fameck -

Deux autres personnes ont été grièvement blessés et hospitalisées à Metz, à Mercy. A l'origine des faits, vraisemblablement, un règlement de compte lié au trafic de drogue.
Le parquet de Metz a ouvert une information criminelle pour meurtre et tentative de meurtre.

De nombreuses forces de gendarmerie avaient été déployées à Fameck pour éviter d'autres débordements.
 

Sur le même sujet

Les + Lus