IMAGES. Grand rassemblement annuel des passionnés de mobylettes, "c'est un art de vivre"

L'association "les Mob's de l'Est" organisait le 10 septembre 2023 son troisième rassemblement de passionnés de mobylettes à Hagondange en Moselle. La "mob" a toujours la côte auprès des amateurs et amatrices de petites cylindrées.

L'association "les Mob's de l'Est" organisait le 10 septembre 2023 son troisième rassemblement de passionnés de mobylettes à Hagondange (Moselle). L’évènement attire des propriétaires et amateurs venus de toute la France mais aussi de l'étranger. La "mob" séduit toujours autant : les nostalgiques plutôt âgés pour qui l'engin leur rappelle leur jeunesse ébouriffée mais aussi les plus jeunes en quête d'un deux-roues moins aseptisé que le scooter.

Sitôt arrivé sur place, l'odeur du deux-temps confirme que vous êtes au bon endroit. Au centre de la place Jean Burger trônent dans des alignements parfaits les petites cylindrées de tous âges. Les 102 et 103 côtoient les "88" et les Motobécanes, certaines dans leur jus, d'autres customisées ou de collection. 

François De Biasio le président de l'association s'étonne de voir l'ampleur prise par cette fête annuelle de la mobylette, la plus importante du Grand Est. Il a fondé l'association en 2019 avec quelques amis après avoir lancé un appel sur les réseaux sociaux. Elle compte aujourd'hui 130 membres : "je pensais être tout seul dans mon coin avec ma mob mais je me suis rendu compte qu’il y avait plein de gens passionnés autour de moi !"

L'association compte dans ses rangs des "mobeuses" amoureuses de leurs petites cylindrées. Christelle Jover-Garcia est l'heureuse propriétaire d'une "88" et d'une SP : "être une mobeuse ? c’est avoir "l’esprit mob," aimer rouler ensemble, aimer la vieille mécanique et les pannes aussi !" Car partir en mobylette c'est aussi un peu partir à l'aventure. Christelle a déjà perdu en cours de route l'antiparasite de la bougie et même une sacoche qui s'est fait la malle.

Virginie Robert bichonne une 103 SPX offerte par son compagnon lui-même propriétaire d'une 103 qu'il a retapé. Elle partage le même plaisir que Christelle à rouler en mob : "je suis plus de la génération scooter mais là j’ai vraiment pris le goût de la route !"

La mob c’est un art de vivre : les petites balades tranquilles avec les copains sur les petites routes peinardes pour admirer le paysage. C’est une famille !

François De Biasio,président de l'association "Les Mob's de l'Est"

C'est indéniable, la mobylette bénéficie d'un capital sympathie auprès du public. l'association le vérifie à chaque sortie qu'elle organise : "quand on arrive quelque part les gens nous photographient, lèvent le pouce. Quand on récupère de vieilles mobs oubliées, des "sorties de grange", on voit les personnes qui nous les vendent ou nous les donnent toujours émues. Elles demandent des nouvelles comme pour un membre de la famille !"

Concours de lenteur

Le succès du rassemblement des Mob's de l'Est permet à Damien Carl membre fondateur et vice-secrétaire de juger de cette popularité. Pour cette nouvelle édition, les organisateurs ont dû doubler la surface d'accueil : "cette année 2023 nous occupons 8000 m2 avec plus de 200 bécanes exposées. Nous accueillons aussi des professionnels spécialisés dans la mobylette, avec des produits autour de la mob mais aussi des pièces détachées. Elles sont de plus en plus rares à trouver." Le tout dans une ambiance festive avec des groupes de musique.

durée de la vidéo : 00h00mn24s
Concours de lenteur au rassemblement annuel de l'association "Les Mob's de l'Est" à Hagondange en Moselle. ©Eric Molodtzoff/ France Télévisions

C’est aussi l'occasion d'organiser des concours d’agilité et de lenteur : "de quoi se dégourdir les pistons en toute sécurité."
L'amour de la mob a largement dépassé les frontières françaises. Au cours de l'histoire, les Peugeot ont conquis 68 pays. La page Facebook de l'association regroupe 2600 aficionados. Elle en compte en Espagne, au Portugal, aux États-Unis, au Canada, en Corée du Sud et même au Japon et aux Bermudes !