Inondations en Moselle : les sinistrés attendent les experts, "la moisissure commence à s'installer"

Pendant les pluies torrentielles du mois de mai, la commune de Filstroff, près de Bouzonville en Moselle, a été inondée. Les habitants du village n'avaient jamais vu ça. Deux semaines après, les dégâts sont bien visibles.

Samedi, 1er juin 2024, deux semaines après les inondations, dans le petit village de Filstroff en Moselle, l’eau est totalement évacuée. Mais Jérôme Vellinger, un sinistré, ne peut que constater les dégâts. "Ils sont là. Là où je suis il y avait un mètre d’eau il y a quinze jours", dit-il. "Il y avait un fort courant ici qui a charrié toute la terre, les cailloux. Il y avait des cuves d’eau qui ont couché tout le grillage et abîmé tout le terrain".

Vous voyez à peu près les dégâts. Ici il y avait plus de 30 cm d’eau. Maintenant il y a tout qui gonfle. Les murs sont restés très humides.

Jérôme Vellinger, un habitant de Filstroff (Moselle)

Plus bas, au pied du jardin de Jérôme, la Nied. C'est l’un des cours d’eau qui traverse le département. Il est sorti de son lit et il n’a épargné ni l’intérieur ni l’extérieur des habitations. Jérôme nous fait rentrer dans son salon. "Vous voyez à peu près les dégâts. Ici il y avait plus de 30 cm d’eau. Maintenant il y a tout qui gonfle. Les murs sont restés très humides. Les papiers peints se décollent jour après jour. Le parquet gondole". Le soir du samedi 18 mai, la Nied a débordé et en quelques minutes, des dizaines de maisons ont été inondées.

Alors aujourd’hui Jérôme attend impatiemment le passage des experts de l’assurance. "Seulement après on pourra commencer les travaux. Et puis bien assécher la maison car la moisissure commence à s’installer".

Pour la première fois. Le village de Filstroff a connu une telle montée des eaux. Plus de 70 maisons ont été touchées. Il y avait même à certains endroits plus de 1,60m d’eau. "Il faut quand même que ce soit reconnu en catastrophe naturelle", dit Jean-Marie Reitz, l’adjoint au maire de Filstroff. "Pour les personnes qui sont impactées c’est quelque chose qu’ils attendent. Il y en a qui souhaitent que les assurances débloquent les fonds pour acheter un sèche-linge, un lave-linge, un frigo. Ils ont perdu pas mal de choses"

La procédure de reconnaissance de l'Etat de catastrophe naturelle a été accélérée. Elle devrait être publiée dans une quinzaine de jours, au milieu du mois de juin.  

L'actualité "Météo" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Grand Est
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité