• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Metz : 5.000 personnes dans les rues pour la marche des fiertés

Ils étaient près de cinq mille dans les rues de Metz pour la Marche des fiertés. / © Yves Kreidl, France 3 Lorraine
Ils étaient près de cinq mille dans les rues de Metz pour la Marche des fiertés. / © Yves Kreidl, France 3 Lorraine

Une grande marche des fiertés était organisée ce samedi 15 juin par l'association Couleurs Gaies au départ de la place de la République de Metz. Ils étaient environ cinq mille dans les rues de la ville.

Par Yves Quemener

Le "Metz Pride Day" a débuté samedi 15 juin 2019 vers 15 heures avec une marche dans les rues de Metz organisée par l'association Couleurs Gaies. Ils étaient environ cinq mille à défiler. La Rainbow Weeks est organisée par l'association LGBTQI+.

Cette marche a pour objectif de mettre en avant l’égalité des droits et célébrer la culture LGBT, ainsi qu'à fêter les différences.
Matthieu Gatipon, président de Couleurs Gaies à Metz (Moselle). 
 

"La marche des fiertés est une manifestation politique, revendicative et festive. Elle commémore les émeutes de Stonewall, qui ont eu lieu à New York, il y a 50 ans. Un moment de rébellion des personnes LGBT face à la répression policière.  Aujourd'hui, en France, il reste des choses à faire pour la visibilité dans l'espace public. Les personnes homosexuelles n'ont pas le même accès à l'espace public que les hétéros. Se tenir par la main rue Serpenoise à Metz, avoir des démonstrations d'affection, reste encore compliqué quand on est homosexuel", rappelle Matthieu Gatipon entre deux stands colorés sur la Place de la République de Metz. 

"Pour la PMA, c'est aujourd'hui notre revendication en 2019. Nous sommes pour l'ouverture aux couples de même sexe, aux célibataires, aux personne transgenres. D'autres pays européens ont franchi le pas. On voudrait que ce soit fait de la même manière en France".  


Comme tous les ans, et pour la 17ème édition, un cortège a déambulé dans les rues de la ville aux couleurs du drapeau arc-en-ciel. Cette année, la marche des fiertés mettait en avant le droit à la procréation médicalement assistée (PMA) pour toutes les femmes. De nombreuses festivités sont prévues au centre-ville de Metz tard dans la soirée.
 
© Yves Kreidl, France 3 Lorraine
© Yves Kreidl, France 3 Lorraine

La procréation médicalement assistée (PMA)

La procréation médicalement assistée (PMA) ou assistance médicale à la procréation est proposée aux couples rencontrant des problèmes d'infertilité. 

La PMA utilise plusieurs techniques : 

  • le don de gamètes (spermatozoïdes ou ovocytes) ou d'embryon.
  • la stimulation ovarienne, pour favoriser la maturation des follicules et provoquer l'ovulation.
  • l'insémination artificielle : elle consiste à injecter le sperme du conjoint dans l'utérus au moment de l'ovulation ; souvent, la femme a eu une stimulation ovarienne au préalable.
  • la fécondation in vitro : au laboratoire, les ovocytes prélevés par ponction transvaginale sont mis en contact avec les spermatozoïdes, la patiente ayant subi auparavant une stimulation ovarienne. Après la fécondation et les premières divisions cellulaires, des embryons (deux ou trois) sont transférés dans l'utérus. Les embryons non-implantés peuvent être congelés. L'ICSI est une méthode de fécondation in vitrodans laquelle le spermatozoïde est injecté directement dans le cytoplasme de l'ovocyte ; actuellement, plus de la moitié des fécondations in vitro se font par ICSI.

Source: futura-sciences.com

A lire aussi

Sur le même sujet

Sortie du livre sur l'affaire Lambert : le docteur Eric Kariger invité du 12/13

Les + Lus