Metz: l’Agora veut lutter contre l'illettrisme

L'espace "Facile à lire" doit permettre aux personnes qui ont des difficultés avec l'écrit et/ou la lecture, de retrouver goût à la littérature grâce à des livres accessibles à tous. / © Pierre Thillot. France 3 Lorraine
L'espace "Facile à lire" doit permettre aux personnes qui ont des difficultés avec l'écrit et/ou la lecture, de retrouver goût à la littérature grâce à des livres accessibles à tous. / © Pierre Thillot. France 3 Lorraine

Un espace Facile à lire, qui lutte contre l'illettrisme, s'implante à l'Agora de Metz. Depuis ce lundi 20 mai, les personnes en difficultés avec l'écrit et/ou la lecture peuvent désormais lire des livres à leur portée. Ces ouvrages sont pensés et travaillés en amont pour une meilleure lisibilité. 

Par Pierre Thillot

L’Agora de Metz, qui regroupe une médiathèque, un centre numérique et un espace social, a mis en place, ce lundi 20 mai 2019, un dispositif pour ceux qui appréhendent la lecture.
Ainsi, une étagère, intitulée "Facile à lire", regroupe des ouvrages "qui ont un processus d’écriture travaillé avec l’auteur, pour viser l’accessibilité et la compréhension des lecteurs, qui ont des difficultés avec l’écrit ou la lecture ou qui n’ont pas le goût de lire" explique Loriane Demangeon, présidente de l’ABF Lorraine.

Réduire l'illettrisme grâce aux livres

Portés par le ministère de la Culture, ces livres labellisés "Facile à lire" sont apparus en 2013, en Bretagne.  Ils sont censés lutter contre l’illettrisme.
Celui-ci reste un sérieux problème en France. En effet, 7% de la population française de 18 à 65 ans, soit 2.500.000 personnes ne savaient pas lire et/ou écrire en 2018, selon l’Agence nationale de lutte contre l’illettrisme.

Mais comment donner ou redonner goût à la lecture ?
"Par exemple, avec ce livre de Grégoire Delacourt, la forme typographique de l’ouvrage peut aider les personnes en difficultés. Les syllabes sont identifiées (par des couleurs) et le texte est très aéré", démontre la Présidente de l’ABF.

À première vue, les livres présentés n’ont rien d’anormaux, car c’est le cas. Si quelques-uns sont pensés pour être "facile à lire", ces livres sont accessibles à tous.
Les livres "Facile à lire" sont parfois pensés pour faciliter la lecture de celui qui les a en mains. Ici, les syllabes sont colorées, les liaisons sont identifiées et le texte est aéré. / © Pierre Thillot.France 3 Lorraine
Les livres "Facile à lire" sont parfois pensés pour faciliter la lecture de celui qui les a en mains. Ici, les syllabes sont colorées, les liaisons sont identifiées et le texte est aéré. / © Pierre Thillot.France 3 Lorraine
Dans les rangées des étagères, on peut retrouver des romans retravaillés en BD, comme "Un sac de billes" écrit par Joseph Joffo, qui retrace la vie de l’auteur durant la Seconde Guerre Mondiale. Ou bien des livres très courts, qui peuvent rassurer le lecteur. 

Au total, l’Agora dispose d’un fond de plus de 50 livres identifiés "Facile à lire", tous visibles à l’entrée du visiteur.
Le petit logo attire l’œil et la curiosité.
 

Sur le même sujet

Les + Lus