Metz : agression de deux surveillants à la maison d’arrêt de Metz-Queuleu

Deux agents pénitentiaires blessés par un détenu à la maison d’arrêt de Metz-Queuleu / © France 3 Lorraine
Deux agents pénitentiaires blessés par un détenu à la maison d’arrêt de Metz-Queuleu / © France 3 Lorraine

Deux agents pénitentiaires ont été violement agressés mardi 5 novembre 2019 par un détenu à la prison de Metz-Queleu. L’un des surveillants a eu la mâchoire fracturée.
 

Par Francine Dubail

L’agression s’est déroulée mardi 5 novembre 2019 à la maison d’arrêt de Metz-Queuleu en milieu d’après-midi. Deux agents pénitentiaires ont été blessés, l’un d’eux a eu la mâchoire cassée.

L’auteur, un détenu multirécidiviste violent selon l’UFAP

Le détenu au profil psychologique instable a d’abord provoqué un tapage dans sa cellule. Il a ensuite attendu la fouille d’entrée au quartier disciplinaire pour se jeter sur les surveillants.
Il s’en est pris à deux gradés. Le premier à reçu plusieurs coups lui fissurant ainsi  la mâchoire. Le second a été victime de crachats au visage et a également reçu des coups.

Les surveillants avaient déjà alerté

C’était malheureusement prévisible car ce détenu avait été signalé à plusieurs reprises. Nous ne comprenons toujours pas comment il a pu rester si longtemps dans notre établissement alors que lors de sa précédente peine il avait déjà agressé une collègue toujours présente sur l’établissement.
- Arnaud Gateau Union régional UFAP Grand Est 


L’Ufap (le syndicat majoritaire de l'administration pénitentiaire) demande que ce détenu soit transféré immédiatement en unité pour détenus violents après l’exécution totale de sa peine en quartier disciplinaire.

 

Sur le même sujet

Les + Lus