Metz : évacuation du nouveau camp de réfugiés

Publié le Mis à jour le
Écrit par Lodoïs Gravel
400 réfugiés vont être transférés vers des lieux d'hébergement
400 réfugiés vont être transférés vers des lieux d'hébergement © Alain Blanquet - France 3 Lorraine

Le campement de l’avenue de Blida à Metz, où étaient installées 400 à 500 personnes originaires des Balkans, a été évacué mardi 8 novembre 2016. Ses occupants vont être relogés dans plusieurs régions.

Ce mardi 8 novembre 2016 a été évacué le nouveau campement messin de l’avenue de Blida.

"Il fallait le faire au plus tôt, dès que les capacités d'hébergement étaient réunies", a affirmé Georges Bos à l’AFP. Le directeur de cabinet de la préfecture estime qu'"entre 400 et 500 personnes", très majoritairement originaires des Balkans, vivaient dans ce campement à la périphérie du centre-ville de Metz.

Des autocars ont été affrétés pour conduire les personnes qui avaient déjà entamé la procédure d'asile dans les régions Nouvelle-Aquitaine, Bretagne, Occitanie,Pays-de-la-Loire, Auvergne-Rhône-Alpes, Hauts-de-France. Celles dont la demande d'asile est moins avancée sont  accueillies "dans des Centre d'Accueil et d'Orientation, localement, en Moselle", a précisé M. Bos.
durée de la vidéo: 01 min 27
Evacuation du campement de Blida ©France 3 Metz
Le parking sur lequel de nombreuses tentes étaient installées reçoit régulièrement des campements de fortune. Environ 800 personnes y vivaient en 2013, 400 en 2014, selon des chiffres de la mairie. Lors du dernier démantèlement, l'été dernier, 160 personnes avaient été relogées, mais le camp s'était progressivement reconstitué depuis la mi-août. Ce terrain situé juste à côté du bureau d'accueil des demandeurs d'asile est un point de fixation pour les migrants.

La préfecture essaie de prendre des mesures pour que ce camp ne puisse pas se reformer, notamment en déménageant le dispositif de premier accueil, qui sera installé en centre-ville. Elle souhaite trouver un endroit sécurisé où toute création de campement sera impossible.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.