Metz : Fantastic, projet de coopération culturelle avec la Colombie des Jeunes Symphonistes Mosellans a besoin de vous

Samedi 15 février, 70 adolescents vont partir pour 15 jours en Colombie pour travailler avec de jeunes musiciens locaux et donner avec eux 2 concerts du Lelio de Berlioz à Bogota. Avant de se produire ensemble à Metz en 2021. Evalué à 8.000 euros, ce projet est proposé au financement participatif.
Donné lors de 2 concerts en février 2020 à Bogota, Leilo de Berlioz sera proposé en 2021 en l'Arsenal de Metz par les Jeunes symphonistes Mosellans et leur camarades Colombiens.
Donné lors de 2 concerts en février 2020 à Bogota, Leilo de Berlioz sera proposé en 2021 en l'Arsenal de Metz par les Jeunes symphonistes Mosellans et leur camarades Colombiens. © Association des Amis de Saint Ulrich
Ils ont besoin de vous pour réaliser ce projet de coopération culturelle Franco-Colombien.
Ils, ce sont les Jeunes Symphonistes Mosellans, 70 musiciens âgés de 11 à 18 ans qui vont partir de Woippy (Moselle), samedi 15 février 2020 pour un séjour de 15 jours en Colombie. Ils seront accueillis à Neira puis à l'Université Pontificale Javeriana à Bogota.
C'est là qu'ils prépareront la création de "Lelio ou le retour à la vie".

Cette pièce peu connue d’Hector Berlioz est la seconde partie de sa Symphonie Fantastique, créée deux ans plus tard.
D'où le nom du projet qui se veut également un hommage au grand compositeur français, dont nous avons célébré en 2019 le 150e anniversaire de sa mort.

Financement participatif

Le projet Fantastic rassemblera 120 jeunes musiciens, dont 50 Colombiens, qui se produiront pour deux concerts à Bogota pendant leur séjour. Et c'est ce même concert qu'ensemble, en l'Arsenal de Metz cette fois, ils donneront en mai 2021, pour boucler la boucle de ce partenariat international.

Ce type d'aventure n'est pas une première pour les initiateurs du projet, issus des créateurs des Rencontres musicales de saint-Ulrich, près de Sarrebourg. Ceux-là mêmes qui avaient pendant vingt ans porté l'incroyable projet des Chemins du baroque dans le Nouveau monde.
C'est en s'appuyant sur cette connaissance du terrain, en Moselle comme en Amérique, que le projet a pu se concrétiser et bénéficier de nombreux soutiens parmi lesquels l'école de Musique de Woippy, la Cité Musicale de Metz, la Banda de Neira à Manizales (Colombie) ou encore la fondation Batuta.

Mais ils ont également besoin du vôtre, moral bien sûr, mais également financier, si vous le pouvez. En passant par Ulule, la plateforme de financement participatif (crowdfunding). 

Aider de jeunes musiciens classiques méritants

'Si nous faisons ainsi appel aux dons via Ulule pour nous permettre de boucler le projet, c'est parce que je voudrais que la charge financière du voyage et du séjour ne soit pas trop importante pour les familles de ces jeunes originaires de tout le département", explique le musicologue Mosellan Alain Pacquier, l'un des responsables du projet. "D'autant que certains de ces jeunes, particulièrement doués et méritants, sont handicapés financièrement."

L'idéal serait de rester sur un coût unitaire de l’ordre de 800€ par enfant, voyage international compris.
- Alain Pacquier, association des Amis de Saint Ulrich

Il reste une vingtaine de jours pour atteindre cet objectif de 8.000 euros à collecter. 70% de cette somme a déjà pu être réunie grâce à la générosité des internautes.
"Chaque euros compte", précise Alain Pacquier. "Il n'y a pas de petit don, le moindre d'entre eux vaut à son auteur notre profonde reconnaissance et aidera un peu plus nos jeunes musiciens à réaliser ce beau projet."
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
musique culture solidarité société finances unesco patrimoine