• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Metz: messages insultants sur les réseaux sociaux, une marche contre le racisme mardi

Conférence de presse des victimes d'injures racistes à l'Université de Lorraine. / © Alain Blanquet
Conférence de presse des victimes d'injures racistes à l'Université de Lorraine. / © Alain Blanquet

Alors qu'une enquête interne est en cours à l'université de Lorraine, une marche contre le racisme se déroulera mardi 30 avril dès 13h00 à Metz. Par ailleurs plusieurs étudiants vont porter plainte contre les auteurs de messages racistes proférés par un groupe d'étudiants en sociologie. 

Par Inès Pons-Teixeira

Une marche contre le racisme est annoncée pour ce mardi 30 avril 2019 à partir de 13h00 à Metz.
Elle devrait partir de l'île du Saulcy où se déroulent les cours de sociologie auxquels participent les auteurs de messages racistes en direction d'étudiants noirs du campus, diffusés sur les réseaux sociaux. 

Accompagnement des victimes

Ce lundi, un "dispositif d’accompagnement et d’écoute en direction des personnes victimes et de la communauté universitaire" a été mis en place par les services de l'université de Lorraine qui précise que "le directeur et toute l’équipe pédagogique de l’UFR Sciences Humaines et Sociales de Metz sont également mobilisés pour accompagner les étudiants du département."

Plaintes et signalement

L'université de Lorraine a ouvert une enquête administrative sur ces échanges de propos et de vidéos racistes entre des étudiants et a effectué un signalement sur ces faits auprès de procureur de la République du tribunal de Metz.
Plusieurs étudiants d'origine africaine ont été la cible de propos ouvertement racistes sur une conversation privée Facebook. Depuis le vendredi 26 avril, les captures d'écran de ces insultes circulent sur les réseaux sociaux. On y voit des photos d'étudiants noirs accompagnés de commentaires rabaissants et injurieux. Tous les protagonistes sont étudiants dans la même promotion, en Licence de Sociologie sur le Campus du Saulcy à Metz.
Mais l'affaire ne s'arrête pas là. Les messages racistes proférés sur les réseaux sociaux ne seraient que la goutte d'eau qui a "fait déborder le vase". Les étudiants d'origine africaine de la classe se disent victimes de discrimination et de moqueries quotidiennes. Voici le témoignage de l'une des victimes, Housseina, étudiante en Licence 2 de sociologie.
 
Témoignage de Housseina, victime d'insultes racistes sur les réseaux sociaux.

Une vague d'indignation

Alerté des faits ce vendredi 26 avril, Le président de l'université de Lorraine a immédiatement réagi en annonçant l'ouverture d'une enquête interne. 

Pour l'UNEF Lorraine, de tels actes sont "intolérables". Hania Hamidi, présidente de l'Union nationale des étudiants de France en Lorraine, condamne fermement les violences : "C'est inacceptable, mais c'est aussi un reflet de la société. Nous trouvons cela grave et il faut que ce soit puni. Aujourd'hui, nous sommes certainement plus sensibilisés à ce genre de problématiques, nous nous rendons sûrement plus compte qu'avant".
Plusieurs élus ont également apporté leur soutien aux victimes par le biais des réseaux sociaux ou de communiqué envoyés à la presse.
 

Sur le même sujet

Charleville-Mézières : l'Institut international de la marionnette en difficultés financières

Les + Lus