Metz : pas de centre d'appels pour remplacer Ecomouv'

Publié le Mis à jour le
Écrit par Thomas Toussaint
© France 3

Alors qu'Ecomouv' voyait son contrat avec l'Etat cassé suite à l'abandon de l'Ecotaxe, François Hollande avait annoncé la création d'un centre d'appels de Pôle Emploi. Mais la société, n'a pas remporté l'appel d'offres. Les parlementaires de Droite ont écrit au président de la République.

D'après le site en-contact.com, un journal professionnel spécialisé dans les centres d'appels et la relation client, il n'y aura pas de création d'un centre d'appels de Pôle Emploi à Metz. Il s'agissait d'une annonce de François Hollande datant de son passage en Lorraine le 27 mars 2015.

Entre 100 et 150 emplois devaient être créés grâce à ce centre d'appels, seulement l'affaire n'était pas aussi évidente : l'appel d'offres de Pôle Emploi n'était même pas arrivé à expiration lors de l'allocution du Président. Cela signifie qu'aucune entreprise n'était encore retenue et que le lieu d'implantation de cette plateforme était loin d'être déterminé. François Hollande ne pouvait donc pas avancer cette information.

Une entreprise qui emploie déjà 500 personnes à Metz, Arvato, avait effectivement répondu à l'appel d'offres lancé par Pôle Emploi. Sa proposition n'a toutefois pas été retenue. Les deux prestataires finalement sélectionnés ne disposent pas "de centres d’appels à Metz ni n’envisage d’en créer" selon le magazine.

Dans l'après-midi, vendredi 10 juillet 2015, les parlementaires mosellans de Droite ont écrit au président de la République pour dénoncer ce qu'ils considèrent comme un abandon (Pdf. 150 Ko) :

Lettre adressée par les députés et sénateurs "Républicains" de la Moselle au Président de la République

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.