Metz : Les résultats de l'enquête vélo

Insécurité, cohabitation avec les automobilistes difficile, stationnement contraignant ... Les avis négatifs des cyclistes qui ont répondu à l'enquête vélo de Metz Métropole. / © YK
Insécurité, cohabitation avec les automobilistes difficile, stationnement contraignant ... Les avis négatifs des cyclistes qui ont répondu à l'enquête vélo de Metz Métropole. / © YK

Metz Métropole a réalisé une enquête sur les déplacements à vélo. Durant 1 mois, du 5 novembre au 5 décembre 2016, l'enquête en ligne a permis de récolter les avis, les ressentis et les attentes des Messins en matière de déplacements cyclables.

Par France 3 Lorraine

Circuler à vélo sur les 120 km de pistes cyclables de l'agglomération, dont 80 sont situés à Metz, est souvent jugé compliqué par les cyclistes eux-mêmes. Il n'est pas rare de voir une piste cyclable s'interrompre sans indication ou encore des cyclistes perdus par le manque de signalisation. La dernière enquête datait de 1992. Depuis, les pratiques et les attentes ont évolué c'est pourquoi une enquête a été lancée par Metz Métropole le 5 novembre dernier, l'enquête vélo, pour analyser les problèmes liés aux déplacements à vélo.


Pourquoi cette enquête ?


La communauté d’agglomérations a prévu la révision de son Plan de Déplacements Urbains (PDU) et l'élaboration d'un schéma directeur cyclable. Mais avant de débuter ce projet elle a donc lancé cette enquête dans le but d'avoir une vision claire des attentes des usagers du vélo ainsi que leur vision sur les installations et les aménagements de la ville.

Le schéma directeur cyclable vise à uniformiser et coordonner les décisions prises par les différentes communes de Metz Métropole en matière de déplacement à vélo. Par exemple, chaque commune décide et gère les tracés de ses pistes cyclables et, jusqu'ici, sans concertation avec les villes avoisinantes. Le but est donc d'envisager un circuit homogène dans toutes les communes de Metz Métropole et ainsi inciter le développement de l'utilisation du vélo dans les déplacements urbains. 


Les résultats :


Durant l'enquête, 1200 interrogés ont pu répondre à des questions en rapport avec leurs déplacements à vélo dans la métropole. Plusieurs sujets ont donc été abordés à travers 30 questions comme par exemple, le sentiment de sécurité, les installations à dispositions des cyclistes ou encore la cohabitation avec les automobilistes. 

75% des interrogés avouent ne pas se sentir en sécurité à vélo

La plupart des interrogés sont des cyclistes et pratiquent le vélo régulièrement. Dans l'ensemble, l'enquête révèle des avis plutôt négatifs de la part des utilisateurs du vélo :

  • La qualité des aménagements : 90% des enquêtés relèvent un manque important d’aménagements cyclables. Deux-tiers des répondants déclarent que "les aménagements cyclables ne sont pas larges et pas pratiques". En revanche 60% d'entre eux estiment que les installations sont bien entretenues.
  • Le stationnement : pour 61% des enquêtés, en dehors du domicile, le stationnement est compliqué. 43% déclarent également avoir connu des dégradations ou des vols.
  • La cohabitation avec les automobilistes : 78 % estiment la cohabitation difficile.
  • La sécurité : 75% des interrogés avouent ne pas se sentir en sécurité à vélo. 
Les résultats de cette enquête seront analysés et étudiés par un bureau d’études indépendant et permettront de mettre en place le schéma directeur cyclable, prévu en pour l'automne 2017.

Sur le même sujet

Les + Lus