• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

La Moselle est à son tour en alerte sécheresse

L'usage d'eau est limité en Lorraine en raison de la sécheresse. / © Thierry GANAYE France3 Lorraine
L'usage d'eau est limité en Lorraine en raison de la sécheresse. / © Thierry GANAYE France3 Lorraine

Le préfet de la Moselle, Didier Martin, a placé ce vendredi 19 juillet l'ensemble du département de la Moselle au niveau d'alerte pour la sécheresse. C'est le dernier des quatre départements Lorrains à rejoindre ce dispositif entraînant des mesures de limitation des usages de l'eau. 

Par Jean-Christophe Dupuis-Remond

Après la passage à l'alerte sécheresse, ces dernières semaines, dans les Vosges et Meurthe-et-Moselle, puis pour une partie de la Meuse (versant Est), c'est désormais la Moselle qui rejoint le dispositif ce vendredi 19 juillet 2019.

Didier Martin, le préfet du département, a pris cette décision à l'issue d'une réunion la veille de l'observatoire départemental sécheresse. Composé de représentants de plusieurs services de l'Etat, cet observatoire a constaté "une baisse générale des débits de tous les cours d'eau sur l'ensemble du département de la Moselle". C'est la conséquence directe de la très faible pluviométrie de ces dernières semaines.
L'état de la ressource en eau superficielle pourrait devenir critique si la situation restait en l'état.

En conséquence le préfet a pris plusieurs arrêtés dont vous pouvez retrouver le détail sur le site internet et dont nous vous synthétisons ci-dessous les contenus pour les particuliers
  • Remplissage des piscines interdit sauf dans les bâtiments recevant du public
  • Lavage des véhicules interdit sauf dans les stations professionnelles
  • Lavage des voiries et des trottoirs, nettoyage des terrasses et des façades limité au strict nécessaire
  • Irrigation agricole, arrosage des pelouses, des espaces verts publics et privés, des golfs et autres terrains de sport interdit de 11h à 18h
  • Arrosage des jardins potagers interdit de 11h à 18h (et arrosage manuel seulement en dehors de ces horaires)

"Ces interdictions s’appliquent, qu’il s’agisse d’eau provenant du réseau d’alimentation public, de prélèvements dans les cours d’eau ou leur nappe d’accompagnement (nappe en équilibre avec les rivières), ou de puits personnels", précise la préfecture. Elles sont applicables à compter de ce vendredi 19 juillet et jusqu’au 31 août 2019, "sauf évolution de la situation météorologique et hydrologique conduisant à renforcer, prolonger ou abroger les mesures prises."
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Interview de Grégoire scout d'Europe. Bréménil

Les + Lus