Moselle : le personnel des EHPAD en colère

Le personnel soignant de l'Ehpad de Puttelange-aux-lacs se mobilise devant le conseil départemental de la Moselle / © C. Gomond
Le personnel soignant de l'Ehpad de Puttelange-aux-lacs se mobilise devant le conseil départemental de la Moselle / © C. Gomond

Le personnel de l’EHPAD de Puttelange-aux-lacs a manifesté ce mardi 30 janvier pour dénoncer des conditions de travail de plus en plus compliquées. A Metz également une manifestation était organisée.

Par Fanny Zabée

Ils étaient entre 200 et 300 cet après-midi devant le conseil départemental de la Moselle à Metz pour faire entendre leur colère. Les personnels soignants des EHPAD (établissement d’hébergement pour personnes âgées médicalisées) sont surchargés et pas assez nombreux pour s’occuper des personnes âgées. 

En cause, une non application du plan « solidarité grand-âge »et des moyens financiers diminués selon Françoise Oberlin, directrice de l’établissement de Puttelange-aux-lacs.

« Là, on atteint vraiment des limites et il serait bien que l’état prenne en compte cette réalité » affirme Françoise Oberlin / © C. Gomond
« Là, on atteint vraiment des limites et il serait bien que l’état prenne en compte cette réalité » affirme Françoise Oberlin / © C. Gomond

Conséquence, une absence de lien humain entre les personnes âgées et le personnel soignant, un absentéisme en hausse et des rappels de congés.

« Là, on atteint vraiment des limites et il serait bien que l’état prenne en compte cette réalité » affirme-t-elle. Dans cet établissement, il y a 70 résidents et seulement quatre aides-soignantes pour les toilettes du matin « il en faudrait une de plus minimum ».

Les résidents, eux aussi le ressentent. Comme Jean-Luc, installé à l’Ehpad de Puttelange-aux-lacs depuis 2009 «  il y a un manque de personnel, qui, je dirais n’est pas suffisant et adéquat à pouvoir satisfaire tout le monde en même temps »

Agnès Buzyn, ministre de la santé et des solidarités, a annoncé il y a quelques jours qu’elle débloquerait 50 millions d’euros supplémentaire, en plus des 100 millions inscrits au budget 2018.

Témoignage de Vincent Herbeth, aide-soignant à l'Ehpad de Puttelange-aux-lacs : 



Reportage de Christophe Gomond et Sébastien Rock : 
 

 

Sur le même sujet

Epinal : un centre d'usinage dernier cri à l'ENSTIB

Les + Lus