Tourisme : la Moselle, une destination qui attire de plus en plus, la stratégie offensive porte ses fruits

La Moselle séduit de plus en plus de touristes. Une hausse de la fréquentation boostée à grands coups d’investissements et de campagnes publicitaires.

Forte de son patrimoine, de son histoire, de sa culture, de ses loisirs et de ses paysages, la Moselle attire chaque fois plus de touristes. Longtemps destination de passage, avec une clientèle surtout excursionniste, le département se rêve désormais en destination de premier plan.

Des chiffres encourageants

Les derniers chiffres du tourisme mosellan viennent d’être dévoilés, lundi 6 mai 2024, lors d’une conférence de presse du Conseil départemental de la Moselle et de Moselle Attractivité. Avec plus de 16.000 salariés dans le secteur, un chiffre en constante hausse, et 500 millions de dépenses annuelles directes, le tourisme constitue un secteur d’activité important pour l’économie mosellane. En 2023, 52 millions d’euros d'investissements ont ainsi été annoncés pour densifier l’offre touristique dans le département.

La Moselle possède les forces vives nécessaires pour s’imposer comme une destination touristique à l’échelle nationale, voire internationale

Patrick Weiten, président du Conseil départemental de la Moselle et de Moselle Attractivité

Patrick Weiten, président du Conseil départemental de la Moselle et de Moselle Attractivité, rêve grand pour son territoire : “La Moselle possède les forces vives nécessaires pour s’imposer comme une destination touristique à l’échelle nationale, voire internationale”. La stratégie porte peu à peu ses fruits, avec plus de 4,8 millions d’entrées cumulées dans les sites de visites mosellans en 2023. Une fréquentation en hausse de 13 % par rapport à l’année précédente. Mention spéciale au zoo d’Amnéville, avec plus de 450.000 visiteurs (un tiers grâce au festival Luminescences), et au Centre Pompidou, avec plus de 300.000 visiteurs en un an, un chiffre en hausse de 35 % par rapport à 2022.

Un marketing offensif

Problème, pour l’instant les visiteurs à la journée représentent toujours 70 % de la fréquentation des sites et des territoires mosellans, contre 30 % pour les séjournants. Une tendance que les différents acteurs du tourisme en Moselle veulent absolument inverser pour augmenter les bénéfices, notamment en augmentant l’offre de loisirs et la qualité des infrastructures. En effet, les dépenses journalières d’une personne séjournant pendant plusieurs jours représentent le double des dépenses d’un simple touriste de passage (55 € contre 23 € en moyenne).

Un plan marketing offensif dont les campagnes télévisées sur les chaînes nationales, renforcées par une présence dynamique sur les plateformes digitales, ont insufflé un élan nouveau à notre image de marque

Patrick Weiten, président du Conseil départemental de la Moselle et de Moselle Attractivité

Aujourd'hui, Metz et la Moselle s’affichent jusque dans les couloirs du métro parisien. Pour pousser les touristes à poser leurs valises en Moselle, la communication à grande échelle reste l’une des tactiques les plus payantes, selon le président du Conseil départemental de la Moselle : “Un plan marketing offensif dont les campagnes télévisées sur les chaînes nationales, renforcées par une présence dynamique sur les plateformes digitales, ont insufflé un élan nouveau à notre image de marque, captant l’intérêt de nouveaux visiteurs”.

En 2024, la Moselle propose 150 sites ouverts à la visite, 50.000 lits touristiques et plus de 1000 offres de restauration, parmi lesquelles cinq restaurants étoilés au Guide Michelin.

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité