Péage en Allemagne : mouvements aux frontières

Après les poids-lourds, les voitures étrangères devraient passer à la caisse en Allemagne. / © S. Rock, France 3 Lorraine
Après les poids-lourds, les voitures étrangères devraient passer à la caisse en Allemagne. / © S. Rock, France 3 Lorraine

La volonté du ministère allemand des Transports de taxer les véhicules étrangers sur les autoroutes inquiète les frontaliers. En Moselle... mais aussi en Sarre, où l'on est attaché à la libre circulation des voisins français.

Par Benoît de Butler

En Allemagne, la gratuité de l'autoroute est un principe sacro-saint. Mais, avec l'augmentation du trafic transfrontalier, la question se pose de faire cotiser les étrangers à ces infrastructures que les Allemands payent avec leurs impôts. Après tout, la Suisse le fait depuis plusieurs décennies. D'où l'idée d'une vignette "à l'allemande" pour les étrangers de passage.

Mais ça se complique aux frontières, où les échanges sont quotidiens. 20.000 Mosellans vont travailler tous les jours dans le pays voisin. Et la Sarre, qui a des relations étroite avec la France, est consciente de leur participation à l'économie régionale. 
C'est pourquoi les élus de l'Eurodistrict SaarMoselle, qui regroupe 670.000 habitants de part et d'autre de la frontière, demandent la mise en place d'une zone sans péage. 
Taxe sur les autoroutes allemandes
Les frontaliers, et le gouvernement sarrois, demandent un aménagement. - France 3 Lorraine - Ch. Gomond / S. Rock

 

Sur le même sujet

Elevage visons de Spincourt -Meuse

Les + Lus