Politique : Jean-Pierre Masseret se ralliera à Emmanuel Macron s'il se présente à l'élection présidentielle

Jean-Pierre Masseret, Sénateur de Moselle (PS), a confirmé hier qu'il se rallierait à Emmanuel Macron, ancien Ministre de l'Economie, s'il se présentait à l'élection présidentielle. Il l'assure également de son parrainage le cas échéant. 

Jean-Pierre Masseret au Club de la Presse de Metz, vendredi 16 septembre 2016.
Jean-Pierre Masseret au Club de la Presse de Metz, vendredi 16 septembre 2016. © France 3 Lorraine.
L'ancien président du conseil régional de Lorraine abordait cette question dans une interview diffusée ce samedi 17 septembre dans le 12/13. Extraits.

Que pensez-vous d’Emmanuel Macron ?

C’est un homme qui est à la fois dans une analyse juste du monde du 21ème siècle et de ce que devraient être les réponses d’une démarche progressiste. Il fait bouger les lignes, il casse les verrous qui font que la France ne produit pas tous ses potentiels.


Macron est-il déloyal ?

C’est un homme loyal qui a eu le courage de dire qu’il avait un projet global, une vision de la société qui ne correspond pas à ce qu’il fait. Un homme qui a quitté la tranquillité du gouvernement pour acquérir une liberté de parole, d’action et prendre des risques.




Etes-vous prêt à le parrainer pour la présidentielle ?

S’il est candidat et qu’il a besoin de mon parrainage, il l’aura, et si je suis mis dehors du parti socialiste, je serai mis dehors du parti socialiste, mais moi aussi j’assume mes choix et je crois que la proposition qu’il fait de casser tous les conservatismes, de droite et de gauche, pour essayer d’établir une ligne de progrès qui permettra de prendre en considération le monde et de traiter les problèmes sociaux, c’est exactement ce qu’il faut faire et cela ne sera pas facile.


Etes-vous toujours socialiste ?

Je suis toujours socialiste, toujours homme de gauche, de progrès, et humaniste, et cela me convient bien.


durée de la vidéo: 01 min 25
Interview de Jean-Pierre Masseret



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique parti socialiste jean-pierre masseret économie élection présidentielle élections