• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Non, le maire de Brachay (Haute-Marne) ne quitte pas le FN pour Florian Philippot

© France 3 Champagne-Ardenne
© France 3 Champagne-Ardenne

Contrairement à ce que plusieurs membres démissionnaires du FN ont annoncé vendredi dernier, le maire de Brachay, petit village haut-marnais et fief de Marine Le Pen, ne quitte pas le parti pour rejoindre Florian Philippot.

Par D.C. et L.L.

Non, Gérard Marchand ne quittera pas le Front national. "J'ai ma carte et je la garde", a déclaré ce samedi le maire de Brachay, petit village haut-marnais et fief de Marine Le Pen. Pourtant, plusieurs membres démissionnaires du parti avaient annoncé vendredi son départ.

Sur son compte Twitter, Florian Philippot avait par exemple écrit : "J'ai eu le maire de Brachay au téléphone ; très belle nouvelle : il quitte le FN et rejoint Les Patriotes. Bienvenue Gérard !" Invité vendredi de notre 19/20, le conseiller régional Thomas Laval s'était également réjoui de cette soi-disant démission.

À Brachay, le FN avait obtenu à l'élection présidentielle de 2017 son meilleur score, avec 90% des suffrages. Depuis plusieurs années, la présidente du parti a pris l'habitude d'y effectuer sa rentrée politique, faisant de ce village de 60 habitants le symbole de "la France des oubliés".

"Je suis ami avec Florian Philippot et je le resterai. C'est ce que je lui ai dit (...) Je ne suis pas un politique et je le répète, je ne prends pas parti pour les uns ou pour les autres. Sans ambiguïté, j'irai voter aux sénatoriales pour les représentants du FN", a fait savoir Gérard Marchand à nos confrères du Journal de la Haute-Marne.
 

Le conseiller régional de la Marne Thomas Laval rejoint le mouvement les Patriotes


Le divorce entre Florian Philippot et Marine Le Pen est consommé. L'ex-bras droit de la présidente du FN et président du groupe frontiste à la Région a décidé de créer son propre groupe au conseil régional du Grand-Est : "Les Patriotes". Pour l'heure, 11 élus en font partie (sur 46). C'est le cas notamment du conseiller régional marnais Thomas Laval.

Le Fn se rediabolise et est tenté par les démons du passé (...) c'est triste de quitter le Front national mais nous (ndlr : Les Patriotes) allons nous structurer, la France ne peut plus attendre


Sur son compte Twitter, Thomas Laval a déjà modifié sa présentation et indiqué qu'il était conseiller régional du groupe "Les Patriotes" pour le Grand-Est. Le jeune élu frontiste ne sera resté que deux ans et demi au FN.
 

Revoir l'interview du conseiller régional Thomas Laval, invité vendredi de notre 19/20 :


Thomas Laval quitte le FN et rejoint Les Patriotes au Conseil régional du Grand-Est


Le groupe les Patriotes au Conseil régional du Grand-Est

 

  • Florian Philippot
  • Eliane Klein
  • Andréa Didelot
  • Sylvain Marcelli
  • Pascal Jenft
  • Eric Vilain
  • Thomas Laval
  • Patricia Bruckmann
  • Pascal Bauche
  • David Masson-Weyl
  • Michel Collinot

A lire aussi

Sur le même sujet

EDR - le mouvement anti-spéciste

Les + Lus