Paris 2024 : dans l'ombre des J.O, le plus jeune commissaire sportif du judo français sur la scène olympique

Sur 200 commissaires du judo français, huit ont été retenus pour faire partie des JO 2024 à Paris. Parmi eux, un jeune judoka haut-viennois a été sélectionné. Julien Gorgette est le plus jeune officiel dans la discipline. Nous l’avons rencontré à l’occasion d’un tournoi interclubs à St Junien.

Aux côtés de jeunes judoka  un homme en costume, chemise, cravate. Dans un peu plus d'un mois, Julien Gorgette sera aux côtés des plus grands athlètes mondiaux. A 25 ans, il est sélectionné aux Jeux olympiques comme commissaire sportif : "C’est un travail de l’ombre, accompagner le combattant tout au long de la compétition. On va vérifier ce qu’ils font, suivre leur combat, donc à l'arrivée les inscriptions avec les pesées les l'organisation des catégories de poids etc le tirage au sort qui va être fait ensuite, on va vérifier ce qu'ils font suivre leurs combats. En gros on retransmet tout ce que donne l'arbitre"

durée de la vidéo : 00h01mn58s
A 25 ans, Julien Gorgette est sélectionné aux Jeux olympiques comme commissaire sportif ©France Télévisions

Pour aller aux JO, il s'entraîne comme un compétiteur depuis deux ans, en supervisant les compétitions sportives locales et régionales  : "on y est tous les week-ends quasiment, des plus petites compétitions ou sur les plus grandes compétitions nationales ou internationales comme le Grand Slam de Paris par exemple donc arrivé jusqu'aux Jeux Olympiques, je pense que c'est c'est le maximum que je pourrais faire et c'est une grande réussite. Ça prouve que que je me serais bien débrouillé jusque là".

Le plus jeune des commissaires sportifs

Cette fierté est aussi partagée par son club de Saint-Junien (Haute-Vienne). Ici, il a appris le judo à l'âge de 6 ans. Ceinture noire après plusieurs blessures, Julien endosse le rôle d'officiel aux J.O, il sera le plus jeune des 8 commissaires sportifs.  Comme se réjouit Nadège Coucaud, la présidente du club de judo de Saint-Junien :  "Si on voyait que des officiels retraités, ça donnerait pas forcément envie à des nouveaux, à des petits jeunes de s'impliquer. Là du coup, pour l'image des officiels, c'est bien. C'est aussi montrer qu'il y a une autre voie que le sportif dans laquelle on peut œuvrer, s'éclater dans le milieu du sport".

A Saint-Junien Julien Gorgette assure la relève pour les 300 jeunes du club, il est devenu un modèle.

Un reportage à découvrir dans l'émission Sports d'ici, tous les samedis à midi sur France 3 et en replay sur france.tv